Dodge ramène les écussons T/A et Daytona pour 2017 - Actualités

Archive

Dodge ramène les écussons T/A et Daytona pour 2017

Dodge ramène les écussons T/A et Daytona pour 2017

Vincent Aubé

17 août 2016

De passage à la célèbre randonnée Woodward Dream Cruise, le constructeur Dodge a profité de cet événement pour annoncer le retour de deux noms prisés dans le cercle fermé des amateurs de la marque américaine. En effet, les deux muscle car Dodge pourront être commandés dès cet automne avec l’écusson T/A pour la Challenger et Daytona pour la berline Charger.

Et, faut-il le mentionner, la division du groupe FCA ne s’est pas limitée à une série de décorations extérieures pour ses deux hot rod modernes. Non, même que les nouvelles additions à la gamme des deux modèles profiteront du développement des modèles Hellcat et Scat Pack pour améliorer les performances des Challenger T/A et Charger Daytona.

Mentionnons également que ces niveaux de finition feront partie des options pour les versions équipées du moteur V8 HEMI de 5,7-litres ainsi que pour les versions SRT 392, celles-ci étant munies du V8 HEMI de 6,4-litres. Mais, ce n’est pas tout, puisque Dodge a même préparé trois niveaux de performance pour son coupé Challenger et deux pour la Charger.

La Dodge Challenger T/A 2017 vient d’office avec le V8 HEMI de 375 chevaux-vapeur, celui-ci pouvant être commandé avec une boîte manuelle à six rapports ou une automatique à huit vitesses. D’emblée, on remarque le capot noir qui s’occupe d’acheminer de l’air au compartiment moteur qui a reçu une nouvelle admission tirée directement du catalogue Mopar. De plus, les plus fins auront peut-être remarqué la présence des phares « Air Catcher » empruntés à la Challenger Hellcat. Les jantes de 20 pouces réalisées en aluminium forgé gagnent également un pouce en largeur, tandis que l’échappement de performance fait partie de l’équipement de série de cette T/A. La suspension peut également être équipée de l’ensemble Super Track Pack qui ajoute une suspension raffermie, un système de freinage plus mordant ainsi qu’un contrôle de la stabilité plus permissif.

L’édition T/A Plus, comme son nom l’indique, s’avère une version plus habillée de la Challenger T/A, l’essentiel des améliorations étant concentré à l’intérieur de la voiture. Toutefois, pour ceux qui en veulent plus, la Dodge Challenger T/A 392 est tout indiquée, non seulement à cause de son V8 plus puissant, mais également par l’addition de freins Brembo à six pistons à l’avant et de quatre pistons à l’arrière. La géométrie de la suspension a aussi été révisée à l’avant, tandis que les jantes de la T/A 392 sont un demi-pouce plus large que celles employées sur la livrée T/A.

De son côté, la berline Charger n’est pas en reste, elle qui reçoit aussi des autocollants noirs mats à l’extérieur, en plus de jantes exclusives à l’appellation Daytona. Contrairement au coupé Challenger, la Charger ne peut être équipée de la boîte manuelle, mais rassurez-vous, la transmission automatique à huit rapports demeure en place, tout comme les palettes montées au volant d’ailleurs.

Au même titre que la Challenger, la berline Charger se voit confier toute une batterie de pièces de performance, que ce soit au niveau de l’admission d’air, des échappements ou même en ce qui a trait au ratio du différentiel. Et c’est la même histoire pour l’édition Charger Daytona 392 qui se veut plus bestiale que la Charger Daytona.

Les premières livraisons des Charger Daytona et Challenger T/A vont débuter plus tard à l’automne. Il faudra malheureusement attendre à l’été 2017 avant de profiter pleinement de ces muscle car signés Mopar.

À lire également :
Les prochaines Audi vont avertir lorsque le feu passe au vert
Essai de la Chevrolet Camaro 1LT 2016
 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer