Dodge Challenger SRT Hellcat Widebody 2018 : Frankenstein  - Actualités

Archive

Dodge Challenger SRT Hellcat Widebody 2018 : Frankenstein

Dodge Challenger SRT Hellcat Widebody 2018 : Frankenstein

Luc-Olivier Chamberland

27 juin 2017

De toute évidence, Dodge n’a pas fini de diversifier sa gamme Challenger. Après les Hellcat et Demon, c’est maintenant au tour d’une version unique en genre de se pointer, la Dodge Challenger SRT Hellcat Widebody 2018.

Encore une fois, on ne vise pas Monsieur et Madame Tout-le-monde avec cette version pensée en fonction d’une conduite agressive et certainement plus que dynamique. Largement inspiré par la Demon, on retrouve surtout des voies élargies de 3,5 pouces agrémentées d’imposantes arches de roue. On remplit les orifices avec des jantes « Demon Rim » de 20 pouces à qui l’on appose des pneumatiques Pirelli P-Zero. Toujours sur la question esthétique, Dodge transforme la calandre de ce Hellcat avec une configuration unique qui intègre les lettres SRT et le logo du chaton enragé, le Hellcat.

Quant à faire des améliorations, on change le capot qui adopte l’aluminium avec ses grands orifices qui aspirent et rejettent l’air. De plus, on propose un ensemble de jupes qui cerclent la bête. Sans l’ombre d’un doute, Dodge désire donner le look du Demon au Hellcat sans lui donner toutes les performances.

Sur le plan mécanique, le V8 de 6,2 litres ne change pas, tout comme la puissance qui reste excessive à 707 chevaux et 650 lb-pi de couple. On reconduit deux transmissions, la manuelle à six rapports et l’automatique Torqflite à 8 liens. On intègre aussi pour la première fois sur le Hellcat les modes de conduite habituels à SRT. Les disques de frein prennent aussi du volume pour atteindre 15,4 pouces.

Évidemment, à la lumière de ces changements, le rendement du Hellcat Widebody frise la pure folie. On retranche 0,1 seconde au 0-100km/h à 3,4 secondes, la force G passe de 0.93 à 0,97. Le quart de mile n’est pas en reste et passe pour la première fois sous les 11 secondes à 10,9 secondes en remplacement de 11,2 du Hellcat « régulier ». Seule constance pour le Dodge Challenger SRT Hellcat Widebody 2018, la vitesse de pointe « stagne » à 314 km/h.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer