Detroit 2017 : Les chinoiseries de GAC - Actualités

Archive

Detroit 2017 : Les chinoiseries de GAC

Detroit 2017 : Les chinoiseries de GAC

Luc-Olivier Chamberland

10 janvier 2017

Les véhicules chinois s’invitent à Détroit depuis des années. Généralement, l’organisation les laisse dans le lobby du Cobo Center ou pire encore, on les met tout simplement dans le sol de l’édifice. Cette année, pour la première fois, la marque chinoise GAC est sur le plancher que tous les autres constructeurs, et ce même si aucun de leurs véhicules n’est commercialisé en Amérique du Nord.

GAC profita de cette occasion en or pour faire la première mondiale de son nouvel utilitaire sport intermédiaire, le GAC GS7 2017. Il faut admettre que le véhicule n’est pas vilain en fait de style. Clairement, les designers ont copié le Kia Telluride Concept 2015 au niveau de la présentation avant avec ses grands phares rectangulaires. Pour ce qui est de la cabine, on copie encore une fois les Coréens, mais du côté de Hyundai. Fait particulièrement drôle, durant la prise de nos images, un autre journaliste à arracher par inadvertance la banquette arrière… C’est tout dire que la qualité des véhicules chinois s’améliore…

Dans l’ensemble, ces chinoiseries ne convaincront personne. Leur style est peu inspiré et surtout la qualité de fabrication s’apparence à des automobiles jetables. Les Chinois finiront, un jour ou l’autre à percer le marché nord-américain, mais ce n’est pas pour demain à la lumière de ce que l’on a découvert à Détroit cette année.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer