Des centaines de coussins gonflables Takata rappelés éclatent lors de tests - Actualités

Archive

Des centaines de coussins gonflables Takata rappelés éclatent lors de tests

Des centaines de coussins gonflables Takata rappelés éclatent lors de tests

Daniel Rufiange

26 septembre 2016

Au cours des dernières années, de nombreux rappels concernant les coussins gonflables du fabricant Takata ont fait la manchette. Les véhicules rappelés se comptent par millions et peuvent être trouvés chez quelque deux douzaines de bannières. Les années touchées nous ramènent au début des années 2000 dans le cas de certains modèles (ex. : Honda Civic) et 2015 dans le cas d’autres produits (ex. : BMW X1)

Honda a été le fabricant le plus touché; plus de 10 millions de ses véhicules équipés des coussins fautifs ont été rappelés.

On doit parler d’un véritable scandale, un qui relègue presque celui de Volkswagen et ses moteurs Diesel au second plan.

Le problème, rappelons-le, c’est que les cousins peuvent éclater sans avertissement et que des composantes peuvent sérieusement blesser, voire tuer les occupants des véhicules.

Déjà, 15 décès sont survenus suite à l’éclatement de coussins défectueux.

Si nous revenons sur la question, c’est que des documents dévoilés vendredi dernier par la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) rapportent que sur quelque 245 000 coussins rappelés et testés, 660 ont éclaté. Cela signifie qu’une proportion non négligeable de coussins qui se trouvent toujours à bord de véhicules n’ayant pas été réparés représente un danger potentiel.

Si votre véhicule fait l’objet d’un rappel et que vous avez négligé de vous présenter chez le concessionnaire pour procéder au remplacement du coussin, voilà qui devrait vous faire réfléchir.

Aussi, si votre véhicule figure sur la liste des produits touchés, mais que vous n’avez pas encore été invités pour la réparation, les tests démontrent que vous courrez un danger. Jusqu’ici, on s’est concentré à réparer les coussins des véhicules plus vieux, car les examens préliminaires avaient démontré que les problèmes étaient causés par une dégradation des gonfleurs des coussins au fil du temps. Or, les tests de la NHTSA montrent que tous les coussins sont à risque.

En tout, 70 millions de coussins gonflables Takata doivent être remplacés d’ici 2019. Un peu plus du tiers de la tâche aurait été accomplie.

Pour savoir si votre véhicule a fait l’objet d’un rappel concernant les coussins Takata, vous pouvez consulter le site de la NHTSA

À lire également :

Rappels Takata : la facture monte en flèche

Voiture nord-américaine de l'année : les semi-finalistes sont connus

 

 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer