De nouveaux tests de sécurité pour Volvo - Actualités

Archive

De nouveaux tests de sécurité pour Volvo

De nouveaux tests de sécurité pour Volvo

Antoine Joubert

10 décembre 2014

Volvo est sur le point de commercialiser son nouvel utilitaire XC90, inchangé depuis maintenant douze ans. Et puisque son succès lui a permis de se hisser pendant de longues années au sommet des ventes du constructeur, et qu’on souhaite bien sûr rattraper le temps perdu, la firme suédoise n’a pas fait les choses à moitié.

Conséquemment, on s’est attardé à développer une toute nouvelle architecture modulable, qui pourra être adaptée à différents types de véhicules, allant de la berline à la familiale, jusqu’à un utilitaire. De nouveaux moteurs à quatre cylindres, dont certains profitent d’une double suralimentation par turbocompression et compresseur volumétrique, ont aussi été développés. D’ailleurs, seuls des moteurs à quatre cylindres seront offerts dans les nouveaux produits Volvo, ce qui n’empêchera pas le constructeur de pouvoir offrir des mécaniques capables de produire au-delà des 400 chevaux.

Naturellement, Volvo souhaite aussi conserver sa position de leader en matière de sécurité. On a donc développé différents systèmes de sécurité active, comme la détection de cyclistes et d’animaux, très avant-gardistes, afin d’éviter le pire. Mais parce qu’un accident est parfois inévitable, on cherche toujours à innover davantage en matière de sécurité passive. Ainsi, en plus des tests de collision traditionnels effectués contre un mur, de face à face, de façon latérale et en tonneau, Volvo effectue aussi cet exercice qui simule une sortie de route à 80 km/h, suivie d’un impact sur un remblai de terre. Voici d’ailleurs l’exemple d’une simulation d’accident à laquelle nous avons pu assister, à Göteborg, en Suède.



Suite à ce genre de test, on peut ainsi mesurer la rigidité structurelle et développer un véhicule encore plus sécuritaire. Volvo affirme d’ailleurs qu’un très fort pourcentage des accidents est causé par la fatigue et l’inattention des conducteurs, ce qui résulte souvent par des accidents de la sorte.

Cela dit, grâce à la panoplie de systèmes de sécurité active proposés dans le XC90, Volvo affirme qu’on se rapproche dangereusement de l’objectif ultime, soit celui de pouvoir affirmer dès 2020 qu’il sera impossible de se tuer au volant d’une Volvo. À moins bien sûr qu’un viaduc nous tombe sur la tête…

 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer