Conduite autonome : le message aux constructeurs est clair; retournez faire vos devoirs - Actualités

Archive

Conduite autonome : le message aux constructeurs est clair; retournez faire vos devoirs

Conduite autonome : le message aux constructeurs est clair; retournez faire vos devoirs

Daniel Rufiange

20 juillet 2016

Depuis quelques mois dans l’industrie, la technologie permettant la conduite autonome est sur toutes les lèvres. Hier, dans une déclaration prononcée devant 1200 personnes lors d’un colloque sur la conduite automatisée qui se tenait à San Francisco, Anthony Foxx, le Secrétaire aux Transports des États-Unis, l’équivalent de notre ministre des Transports, a lancé un message clair aux constructeurs : soyez plus rigoureux dans votre travail entourant la conduite robotisée.

Le Secrétaire lance aussi un appel à tous et invite les responsables législatifs à travailler de façon encore plus concertée avec les gens de l’industrie automobile afin de développer des technologies autonomes plus sécuritaires avant que les gens ne montent à bord de leurs véhicules et lui fassent entièrement confiance.

Aux constructeurs, il les invite à tenir pour acquis que les consommateurs vont prendre des risques inutiles parce qu’ils vont faire confiance à leur automobile. En ce sens, il est pour lui impératif que la conception des systèmes minimise les risques reliés à l’irresponsabilité des propriétaires de voitures autonomes.

Pas une mince tâche, on s’entend.

Anthony Foxx a également mentionné qu’il était dans la nature humaine de tester les limites des nouvelles technologies, probablement au-delà de ce que les manufacturiers peuvent imaginer. C’est là que la rigueur dans la préparation des systèmes va devenir cruciale.

Ces annonces, vous le devinez, s’inscrivent en marge du décès Joshua Brown le 7 mai dernier. Rappelons que ce dernier a été impliqué dans un accident de la route au volant de sa Tesla alors qu’il faisait de toute évidence confiance (trop) au système de conduite semi-autonome du véhicule.

Qu’on soit pour ou contre, il est estimé que la conduite autonome pourrait réduire la fréquence des accidents de la route de 80 %, car ces derniers sont majoritairement causés par l’erreur humaine. Cependant, Anthony Foxx l’a rappelé à son auditoire, la conduite autonome ne rime pas avec perfection.

À quand la véritable percée de la voiture capable de se conduire seule? Google espère offrir une automobile aux consommateurs en 2020. Anthony Foxx croit que nous verrons les premiers exemplaires sur la route d’ici cinq à dix ans, mais qu’il faudra compter quelques décennies avant d’en voir massivement sur le réseau.

Dans une autre nouvelle parue il y a quelques heures, les essais de voitures pilotées automatiquement viennent d’être interdits en Chine.

Il y a deux jours, des autobus de marque Daimler ont parcouru 20 kilomètres de façon autonome dans la ville d’Amsterdam.

Le débat ne fait que commencer.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer