Cadillac XT5 2017, nouvelle expression utilitaire - Actualités

Archive

Cadillac XT5 2017, nouvelle expression utilitaire

Cadillac XT5 2017, nouvelle expression utilitaire

Luc-Olivier Chamberland

10 novembre 2015

Cadillac dévoile avant la première officielle du XT5 2017 au Salon de l’auto de Los Angeles une collection d’images qui mettent la table quant à l’avenir des véhicules utilitaires sport de la marque. Non seulement c’est un nouveau produit, on découvre pour la première fois, l’appellation XT du côté de chez Cadillac.

XT signifie Crossover Touring alors que le chiffre sert de positionnement dans la gamme. On peut supposer qu’il y aura un XT3 et même un XT7 éventuellement. Quoi qu’il en soit, le XT5 vient remplacer le très vieux, mais très populaire SRX, un VUS dont les signes de l’âge frappaient durement depuis déjà quelques années. C’est donc un vent de fraicheur qui se pointe chez Cadillac et une option à point pour affronter le Lincoln MKX et autre Mercedes-Benz GLE.

En matière de design, nous sommes à l’école du « Art & Science » de nouvelle génération tel que l’on peut aussi le voir sur les récentes berlines du constructeur et tout particulièrement la CT6. Les phares avant se distinguent par une simple ligne de DEL avec une protubérance pour le principal élément éclairant. Pour le reste, on suit la logique de Cadillac des dernières années avec des angles forts et une personnalité établie. Une très bonne nouvelle, on réduit passablement le poids de quelque 278 livres par rapport au SRX.

Au niveau de la présentation intérieure, on fait un pas de géant. Autant le SRX était désuet, autant le XT5 est moderne et magnifiquement exécuté. On reconduit les principes connus de la CT6, mais on lui donne un « twist » plus stylisé, tout particulièrement quant au volant et de l’intégration des buses d’aération. Cadillac nous promet de régler un problème d’espace en ajoutant pas moins de 3,2 pouces de dégagements pour les passagers de deuxième ligne. Évidemment, on retrouve aussi tous les accessoires de connectivité comme l’AppleCar Play et l’Android Auto.

Sur le plan mécanique, le XT5 ne sera livrable qu’avec un seul moteur. On pige du côté de l’ATS et de la CTS avec le V6 de 3,6 litres de 310 chevaux et un couple de 270 lb-pi. On juxtapose le tout à une boite automatique de huit rapports. Bien que l’intégrale 4 soit de l’équation, on revient une fois de plus avec la traction comme favori. Il y aura aussi un L4 de 2,0 litres ailleurs dans le monde, mais l’Amérique du Nord devra s’en passer pour le moment.

Concernant les prix, nous devrons attendre avant d’obtenir la confirmation de Cadillac, mais l’on devrait rester proche des 43 580 $ que l’on demande actuellement pour le SRX.

À lire également :
Essai du Cadillac SRX 2015,
Essai du Lincoln MKX 2016,
Essai du Mercedes-Benz GLE Coupé 2016

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer