Cadillac ATS 2017 : d’importants changements en vue - Actualités

Archive

Cadillac ATS 2017 : d’importants changements en vue

Cadillac ATS 2017 : d’importants changements en vue

Daniel Rufiange

20 juillet 2016

La Cadillac ATS n’est vieille que de trois ans, mais déjà, son créateur procède à de gros changements en ce qui la concerne, et on ne parle pas de simples améliorations esthétiques ici. En fait, les modifications apportées à la famille de produits 2017 visent à régler un problème patent, soit la performance décevante au niveau des ventes.

Ainsi, on vient d’annoncer que les versions 2017, attendues un peu plus tard cet été chez les concessionnaires, seront plus équipées que celles de l’an dernier.

Au passage, l’offre entière est revue et le catalogue s’amincit. Il était possible d’obtenir 16 configurations différentes de moteurs et d’habillages sur le modèle 2016. La proposition sera de sept possibilités de mariage en 2017. La CTS va subir le même genre de traitement pour les mêmes raisons.

Pour ce qui est des changements en tant que tels, on notera l’abandon du moteur 4-cylindres de 2,5 litres servi dans les versions de base. Le 4-cylindres turbo de 2 litres, déjà présent dans la famille, prend sa place dans l’offre initiale.

Le système CUE (Cadillac User Experience) sera livré de série sur toutes les versions, rendant du coup accessible à tous les propriétaires les populaires applications Apple CarPlay et Android Auto. Aussi standard seront la chaîne audio Bose de première qualité ainsi que la caméra de recul. Au total, Cadillac parle d’une valeur ajoutée de 2200 $ au modèle de base.

Plus de détails suivront quant aux versions spécifiques et leurs prix canadiens. L’annonce faite hier indiquait seulement, pour l’instant, les prix des modèles américains. N’empêche, là aussi, on pouvait remarquer un changement important, soit une baisse de 435 $ pour le modèle d’entrée.

En agissant ainsi, Cadillac espère donner un coup de pouce aux ventes. Du coup, la division souhaite aussi améliorer la valeur de revente de son modèle qui est présentement inférieure à la moyenne de l’industrie.

L’an dernier, au Canada, il s’est vendu 3493 ATS, faisant du produit le deuxième meilleur vendeur de la bannière derrière l’utilitaire SRX. La BMW de Série 3, la rivale avouée de l’ATS, a convaincu pour sa part 9590 acheteurs.

Aux États-Unis, depuis le début de 2016, 12 507 ATS ont été vendues. Il s’agit d’un recul de 16,1 % par rapport à l’an dernier. En comparaison, il s’est vendu 67 689 BMW de Série 3 et 4 pour la même période, des statistiques bonnes pour une hausse de 19,5 %.

Ironiquement, Cadillac vient d’annoncer une augmentation de ses ventes mondiales en juin.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer