C’est parti pour la Mercedes-Benz Classe E 2017 - Actualités

Archive

C’est parti pour la Mercedes-Benz Classe E 2017

C’est parti pour la Mercedes-Benz Classe E 2017

Luc-Olivier Chamberland

5 janvier 2016

Voilà, Mercedes-Benz n’était plus capable d’attendre plus longtemps, on dévoile aujourd’hui la toute nouvelle Classe E 2017. Initialement prévue pour une entrée en la matière dans le cadre du Salon de l’auto de Détroit, on découvre la berline intermédiaire du constructeur allemand à peine quelques jours avant sa présentation officielle dans la ville du « Rock ».

Personne n’est surpris par le design. On en parle comme une petite Classe S ou encore une grosse Classe C. Les liens de famille entre les trois voitures sont importants à un point tel que l’on constate un certain manque d’originalité et de distinction entre les modèles.

En fait de mesures, la Classe E 2017 est maintenant à 193,8 pouces de long. On souligne le travail en aérodynamique qui table à seulement 0,23 pour coefficient de trainée, l’un des plus bas de l’industrie.

Pour ce qui est de la présentation intérieure, on retient encore une fois l’esprit des S et C. Moins ostentatoire que la Classe S, on retrouve malgré toutes les quatre buses d’aération au centre de la planche de bord. Plus haut, c’est l’immense écran multimédia qui regroupe l’ensemble des accessoires et des gadgets. Comme c’est la mode chez Mercedes-Benz, la console adopte une coulée de boiserie qui s’étire entre les passagers avant.

Sous le capot, on devra attendre son introduction, mais on assume déjà que des quatre cylindres et de nouveaux six cylindres en ligne seront livrables en plus d’un V8 pour la E550. Plus tard, on verra une version AMG arriver avec le V8 de 4,0 litres de plus de 550 chevaux. Technologique, des motorisations diesel, hybride et enfichable se joindront à la gamme au cours des prochaines années.

Pour plus de détails, il ne faudra que patienter quelques jours suivant sa présentation au premier grand salon de l’année 2016 dans la ville de Détroit.

À lire également :
Bye-bye, SLK, bonjour SLC
Essai du Mercedes-Benz GLE Coupé 2016

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer