Bye-bye SLK, bonjour SLC - Actualités

Archive

Bye-bye SLK, bonjour SLC

Bye-bye SLK, bonjour SLC

Luc-Olivier Chamberland

16 décembre 2015

Mercedes-Benz ne l’avait pas confirmé, mais avec le festival de nouvelles nominations de ses véhicules, on savait que la SLK changerait d’appellation. On découvre donc la SLC qui est essentiellement une version rafraichie du roadster que l’on connaît depuis 2012. On présente la Mercedes-Benz SLC 2017.

En matière de style, on suit les dogmes imposés par l’AMG GT et la Classe SL introduite au Salon de l’auto de Los Angeles. Les blocs optiques se montrent plus souples de par leur forme alors que l’on reconfigure également la calandre. On adopte la même présentation avec une barre centrale unique entourée de pointe à embouts argentés. Le bouclier évolue aussi selon la version avec plus ou moins de dynamisme. Plus que jamais, la SLC devient une petite SL.

Pour compléter le tout du propriétaire, on propose de nouvelles jantes et les feux arrière viennent avec une allure modernisée tout en maintenant la géométrie.
Pour ce qui est de la cabine, on arrive avec des ajustements sans aller vraiment en profondeur. On conserve l’esprit qu’on lui connaît depuis son lancement il y a 4 ans. 

Mécaniquement, on revient avec l’offre de base sur la SLC300 et son quatre cylindres de 2,0 litres de 241 chevaux avec un couple de 273 lb-pi. Par la suite, on introduit avec une collection de changement. La version 350 avec son V6 de 3,5 litres disparait pour le moment tout comme la démentielle AMG équipée de son V8 de 415 ch.

On tombe en territoire de concession et de réduction pour ce qui est du modèle qui trône sur la gamme. En effet, l’AMG prend maintenant le nom SLC43. On comprend que le moteur est passablement plus petit que précédemment avec ce V6 de 3,0 litres. La puissance est aussi à la baisse. On obtient plus que 362 chevaux et un couple de 384 lb-pi. Il s’agit d’une première chez Mercedes-Benz de voir la force mécanique vers le bas et non pas le haut.

Malgré ces réductions, on reçoit un 0-100km/h en 4,6 secondes et une pointe à 250 km/h.  Les deux versions américaines viennent avec l’innovante boite automatique 9G-TRONIC qui comme son nom l’indique offre 9 rapports.

Mercedes-Benz mettra la SLC 2017 en vente dès le printemps prochain avec un début des livraisons prévu pour l’été 2016. D’ici là, la SLC sera officiellement introduite au Salon de l’auto de Détroit.

À lire également :
Essai du Mercedes-Benz GLC 2016,
Mercedes-Benz se lancera dans les « Supercar »?

 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer