Bye-bye le patron de Volkswagen of America - Actualités

Archive

Bye-bye le patron de Volkswagen of America

Bye-bye le patron de Volkswagen of America

Luc-Olivier Chamberland

10 mars 2016

Le Scandale Volkswagen fait une autre « victime ». Cette fois, ce ne sont pas les clients, mais le patron de Volkswagen Group of America, Michael Horn, qui « quitte » ses fonctions. Selon le communiqué présenté par Volkswagen AG, ce n’est pas une démission ni un congédiement, mais bien une décision d’un commun accord.

L’histoire de Horn à la direction de Volkswagen of America fut de courte durée puisque son mandat a débuté en janvier 2014 et se termine aujourd’hui. Au cœur de la tourmente, il est considéré comme étant l’un des acteurs de la tricherie de Volkswagen quant aux émissions atmosphériques des TDI. À tout le moins, il est assumé qu’il était au courant des pratiques frauduleuses.

Avec l’arrivée de Mathias Müller, le PDG-réformateur qui devra sauver Volkswagen, Horn savait que ses jours étaient comptés. C’est avec la plus plate gratitude que Volkswagen fait ses remerciements à Michael Horn pour ses loyaux services. L’entreprise en profite même pour lui souhaiter bonne chance dans ses projets futurs…

Pour l’intérim, Müeller nomme un de ses hommes de confiance, Hinrich J. Woebcken. Il fait partie de la « nouvelle » génération d’administrateurs de Volkswagen AG. Déjà actif comme responsable pour l’Amérique du Nord, le reste du continent s’ajoute à sa tâche. Maintenant que Horn n’est plus là, c’est à Woebcken de contenir et d’assurer la gestion du Scandale Volkswagen. Le temps lui est compté puisque le gouvernement américain accorde jusqu’au 24 mars 2016 à Volkswagen pour trouver une solution viable aux problèmes des TDI.

À lire également :
Volkswagen GTI TCR, pour les 40 ans de la GTI
Essai de la Volkswagen Golf Sportwagon 2016 par Antoine

 

 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer