Audi RS3 2016: quand le S ne suffit plus - Actualités

Archive

Audi RS3 2016: quand le S ne suffit plus

Audi RS3 2016: quand le S ne suffit plus

Germain Goyer

3 mars 2015

Les voitures à hayon ont toujours eu la cote au Québec, comparativement aux États-Unis et au reste du Canada. La RS 3 2016, dévoilée au Salon de l’Auto de Genève, propose un caractère sportif en plus du hayon apprécié par les gens d’ici. Dans la gamme A3, elle se positionne tout juste au-dessus de la S3.
 
Alors qu’en sol nord-américain, les rivales de cette petite bombe pratico-pratique ne sont pas définies avec exactitude, de l’autre côté de l’Atlantique, la Mercedes-Benz Classe A 45 AMG appréhendait le dévoilement de cette autre allemande. Au grand détriment de sa concurrente de Stuttgart, le moteur de la RS 3 a une avance de 7 chevaux-vapeur.

Sous le capot, la motorisation demeure fidèle à l’ADN d’Audi et à son histoire avec ses cinq cylindres. Ce moulin développant une puissance de 367 chevaux-vapeur est jumelé à une transmission S-tronic à 7 rapports. Bien entendu, le système de rouage intégral quattro est offert de série pour offrir un maximum de traction à cette petite sportive.

En termes de vitesse de pointe, cette compacte n’a rien à envier aux plus grosses pointures. Bien que la limite puisse être fixée à 280 km/h en option, la vitesse maximale est tout de même de 250 km/h pour la version de base. Sur les cadrans du tableau de bord, l’aiguille principale n’aura besoin que de 4,3 secondes pour passer de 0 à 100 km/h. On note une amélioration de 0,3 seconde en regard de la RS 3 de génération précédente.

En ce qui concerne sa silhouette, bien qu’elle soit peu osée et choquante, son caractère sportif saute aux yeux. En l’observant de face, on remarque que les prises d'air ont été agrandies. À l'arrière, on peut établir le même constat concernant les échappements. Quant à la carrosserie, on note qu’elle est 25 mm plus basse que la A3 régulière.
 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer