Audi A4 2016 : évolution à peine perceptible à l’œil nu   - Actualités

Archive

Audi A4 2016 : évolution à peine perceptible à l’œil nu

Audi A4 2016 : évolution à peine perceptible à l’œil nu

Germain Goyer

30 juin 2015

Bien qu’un néophyte n’y verra que du feu, Audi vient tout juste de procéder au lancement de la cinquième génération de sa A4. En quelques mots, on a à la fois augmenté la puissance et réduit sa consommation d’essence, diminué sa masse, élargi son châssis et sa carrosserie.

Chez Audi, on souhaite que cette discrète modernisation fasse de cette berline et de cette familiale des concurrentes encore plus féroces qu’elles ne l’étaient envers les BMW Serie 3 et Mercedes-Benz Classe C.

En ce qui a trait aux motorisations de cette nouvelle Audi A4 qui sera commercialisée en Amérique du Nord, le constructeur allemand n’a pas été des plus éloquents. Nous ne pouvons affirmer qu’avec certitude pour le moment que l’Europe verra au catalogue une combinaison de trois moteurs diesel et de quatre moteurs à essence.

Par contre, il y a fort à parier que le 4-cylindres TFSI de 2,0 litres développant 272 chevaux-vapeur a de fortes chances de traverser l’Atlantique. Sans surprise, elle sera livrable en version deux ou quatre roues motrices.

Bien entendu, au quotidien, le conducteur moyen ne constatera probablement aucune différence. Cependant, Audi se vante en affirmant que la nouvelle Audi A4 est plus aérodynamique que la compétition. De plus, tout dépendant des versions, elle sera plus légère de 120 kilogrammes que son prédécesseur.

Une fois à bord, on remarque l’inspiration notamment du volant et des contrôles du système Multi Media Interface provient de la Audi Prologue (véhicule conceptuel dévoilé au plus récent Salon de l’Auto de Los Angeles).

En ce qui concerne la plus récente génération du système MMI, il comprend entre autres la connectivité LTE, le système de navigation intégré et un écran de 21 centimètres. 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer