Attaque contre la Prius, voici la Hyundai Ionic 2017 - Actualités

Archive

Attaque contre la Prius, voici la Hyundai Ionic 2017

Attaque contre la Prius, voici la Hyundai Ionic 2017

Luc-Olivier Chamberland

15 janvier 2016

Hyundai dévoile graduellement sa toute première voiture dédiée à l’hybridation depuis quelques semaines. Alors que tout le monde était convaincu que le Salon de l’auto de Détroit servirait de base pour son introduction, nous avons découvert après la conférence de presse de Hyundai que nous devrons attendre un certain temps.

Ce sera donc à Genève que l’on verra en vrai pour la première fois la nouvelle Hyundai Ionic 2017. Déjà, on nous présente le tableau complet quant à son allure et son équipement, mais on reste encore silencieux sur la mécanique. Tout ce que l’on sait concernant ce dernier aspect c’est que deux versions seront livrables soit un enfichable « Plug-in » et une hybride.

En fait de style, Hyundai ne brise pas les règles et on ne réinvente pas l’automobile. On pourrait dire que c’est un peu fade en comparaison avec la Toyota Prius 2016. Quoi qu’il en soit, Hyundai veut plaire sans froisser personne. Avec le design polarisant de la Prius, il se pourrait même que Hyundai aille faire des gains auprès des acheteurs plus conservateurs. On proposera le choix de neuf couleurs extérieur et trois configurations pour ce qui est de la présentation intérieure.

Bien que l’Ionic ne soit pas un exemple d’innovation quant à ses lignes, il faut admettre que Hyundai a fait ses devoirs face à l’aérodynamisme. En effet, avec sa forme en goutte d’eau, on obtient un impressionnant coefficient de trainée de seulement 0,24. C’est mieux qu’une Tesla et même la légendaire BMW i8, c’est tout dire!

Pour ce qui est de la planche de bord, on reconnaît encore une fois l’esprit de Hyundai. Alors qu’il est fréquent dans ce segment que l’on adopte une allure futuriste, dans l’Ionic, on reste les deux pieds sur Terre. On propose un tableau conventionnel avec une ergonomie qui semble intéressante. En matière d’équipement, on offre toutes les assistances électroniques que Hyundai connaît. De plus, l’acheteur pourra jouer avec Apple CarPlay et Android Auto via un écran de 7 pouces TFT.

La Hyundai Ionic 2017 sera officiellement lancée en mars prochain dans le cadre du Salon de l’auto de Genève. On estime que ses prix évolueront autour de 27 000 à 40 000 $ selon la version choisie. Pour ce qui est de la disponibilité, on ne peut espéré avant la deuxième moitié de 2016 et peut-être même au début de 2017.

À lire également :
Essai de la Chevrolet Volt 2016
Ford investi des milliards pour l’électrification

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer