AMG GT : Mercedes-Benz enlève le toit juste avant Paris! - Actualités

Archive

AMG GT : Mercedes-Benz enlève le toit juste avant Paris!

AMG GT : Mercedes-Benz enlève le toit juste avant Paris!

Vincent Aubé

15 septembre 2016

Pour rentabiliser l’investissement monstre sur une plateforme de voiture d’élite, un constructeur se doit de multiplier les versions et les éditions spéciales. Les constructeurs de prestige sont d’ailleurs de champions à ce petit jeu. Eh bien, c’est justement ce que vient de faire le constructeur à l’étoile d’argent en levant le voile sur son tout nouveau roadster basé sur l’AMG GT, à quelques jours du Salon de Paris (à la fin de septembre) où sera dévoilée cette nouvelle addition à la gamme.

Baptisée AMG GT Roadster, la première variante de cette exotique allemande reprend essentiellement les mêmes attributs du coupé AMG GT – bien que les chiffres de puissance et de couple du V8 biturbo aient été légèrement augmentés au passage – tout en amenant quelques nouveautés au modèle, le toit en moins bien sûr.

Mais, ce n’est pas tout, puisque Mercedes-Benz introduit également l’AMG GT C Roadster, une version plus bestiale du roadster qui ne se gêne pas pour emprunter certaines des exclusivités réservées jusqu’ici à l’AMG GT R présentée plus tôt en 2016. Bref, pour ruiner sa mise en plis, il n’existe rien de mieux chez Mercedes-Benz!

Sous le capot, l’AMG GT Roadster fait encore confiance au V8 biturbo de 4,0-litres de cylindrée, mais celui-ci passe de 456 chevaux et 442 lb-pi de couple à 469 chevaux et 465 lb-pi respectivement. De son côté, l’AMG GT C Roadster arrive tout juste sous le coupé GT R avec une puissance de 550 chevaux et un couple de 502 lb-pi.

Le cabriolet GT C, en plus d’être habillé d’une carrosserie résolument élargie, a aussi reçu de l’aide en matière de tenue de route, celui-ci étant muni du système de direction active à l’arrière implanté au préalable sur le coupé GT R. Qui plus est, les ingénieurs d’AMG ont tenu à calibrer la boîte de transmission à double embrayage à sept rapports pour l’occasion.

Sachez que le toit souple est disponible en trois coloris (noir, beige et rouge) et qu’il peut être manipulé jusqu’à une vitesse maximale de 50 km/h.

Au moment d’écrire ces lignes, les prix canadiens n’avaient pas été divulgués, mais vous pouvez être certains que ces deux versions du roadster vont commander un supplément substantiel par rapport à leurs équivalents à toit dur. La commercialisation de ces nouveautés devrait débuter dans le meilleur des cas au printemps 2017 en tant que modèle 2018.

À lire également :
Usine d'Oshawa : une grève dès mardi prochain?
Essai de la Mercedes-Benz E 300 4MATIC 2017

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer