AeroMobil 3.0 : la voiture volante qu’on verra bientôt? - Actualités

Archive

AeroMobil 3.0 : la voiture volante qu’on verra bientôt?

AeroMobil 3.0 : la voiture volante qu’on verra bientôt?

Marie-Eve Côté

4 novembre 2014

Le mois dernier, une étape importante a été franchie dans l’histoire d’une entreprise slovaque. Leur troisième prototype de voiture volante entrait en phase d’essai finale. Passant d’une voiture à un avion en quelques secondes, cet engin pourrait circuler sur nos routes et voler au-dessus de nos têtes peut-être plus vite qu’on n’oserait le croire…

Comme une voiture normale
L’AeroMobil, cette voiture volante slovaque, imaginée et construite par Štefan Klein et Juraj Vaculík, possède pratiquement les mêmes compétences qu’un véhicule traditionnel. Le conducteur peut ainsi l’utiliser sur les routes conventionnelles et son format lui permet aussi de se garer dans les mêmes stationnements que n’importe quel véhicule. De plus, l’AeroMobil fonctionne avec de l’essence ordinaire et consomme une moyenne environnant les 8 L/100 km, ce qui est très bien!

Et aussi comme un véritable avion…

Bien que cet engin roule comme une voiture normale, on peut tout autant le considérer comme un véritable avion… Ainsi, l’AeroMobil peut se retrouver dans n’importe quel aéroport et utiliser les mêmes surfaces de décollage et d’atterrissage. De plus, une solide suspension lui permet d’effectuer des atterrissages sur des surfaces plus accidentées.

Améliorations notables
Ce prototype AeroMobil 3.0 a considérablement été amélioré en comparaison avec le précédent, soit l’AeroMobil 2.5 et évidemment, encore plus des deux autres modèles qui ont précédé. Une des améliorations notables concerne entre autres les ailes qui sont maintenant rétractables et plus fonctionnelles, de même qu’une stabilité accrue. Au total, quatre de ces prototypes ont vu le jour entre 1990 et 2014.

Ce prototype 3.0 est en période d’essai depuis le mois d’octobre dernier, et ce, dans de réelles conditions. On entend donc par là qu’il est testé autant sur la route que dans les airs. Le biplace, fabriqué de matériaux composites, est doté d’un moteur Rotax 912 lui permettant d’atteindre une vitesse maximale de 200 km/h dans les airs et de 160 km/h au sol.

Pour bientôt?
Pourrait-on voir bientôt cet engin sur nos routes ou encore le voir passer au-dessus de nos têtes? Pour le moment, il n’y a encore rien de certain, mais ce tout dernier prototype prouve qu’il y a un avancement considérable dans ce domaine et que ce pourrait bel et bien devenir un nouveau moyen de transport, et ce, plus rapidement qu’on le croit...

 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer