MODÈLES (Fiche technique, prix, évaluation)

CONTENU (Essais, actualités, chroniques, vidéos)

  1. Vous n'avez aucune alerte.
RPM

Toyota Corolla Cross XLE AWD 2022 : difficile de le critiquer

Avec le Corolla Cross, Toyota reprend les ingrédients d’une Corolla ordinaire afin de concevoir l’un des VUS sous-compacts les plus rationnels sur le marché.

Toyota Corolla Cross 2022

  • Fiabilité éprouvée de la motorisation
  • Rapport qualité/prix
  • Consommation de carburant
  • Performances justes
  • Comportement de la CVT
  • Volume du coffre sacrifié en faveur du rouage intégral

Depuis quelques années, l’industrie de l’automobile semble maîtriser l’art de saisir ce que veulent les consommateurs. Ce constat est particulièrement flagrant dans le segment des VUS sous-compacts où les constructeurs semblent tous utiliser le même mode opératoire.

Volkswagen Taos, Mazda CX-30, Kia Seltos, Subaru Crosstrek, Nissan Qashqai, Honda HR-V : chacun de ces véhicules affiche des caractéristiques techniques, des dimensions et une échelle de prix comparables. À cette liste, on peut ajouter le Toyota Corolla Cross 2022, sans doute le modèle qui rejoint le mieux les consommateurs de la classe moyenne.

Étant donné que je ne l’avais conduit que dans le cadre de son lancement canadien, l’automne dernier, j’ai cru bon de le revisiter durant une période d’une semaine afin de mieux l’analyser.

La rationalité au premier plan

Si certains constructeurs tentent désespérément de réinventer la roue avec certains de leurs VUS en leur donnant un nom et en les intégrant dans une catégorie étrange, Toyota ne passe pas par quatre chemins avec le Corolla Cross. La Matrix était une grosse Corolla déguisée, tandis que le Corolla Cross affiche plutôt ses origines avec fierté. Autrement dit, il s’agit d’une Corolla transformée en VUS, et elle ne s’en cache pas !

Bien que je trouve cette idée ingénieuse en termes de marketing, je ne trouve absolument rien d’excitant dans ce design. La Toyota Matrix avait pourtant une apparence jeune et huppée. En revanche, le Corolla Cross y va d’une approche hyper rationnelle et aucunement révolutionnaire. Les Subaru Crosstrek et Mazda CX-30 sont beaucoup plus charismatiques.

L’exemplaire à l’essai est un XLE AWD, soit la déclinaison la plus coûteuse, à 36 266 $.

Pour un meilleur rapport qualité/prix, je recommande plutôt d’y aller avec la version LE AWD. À 30 879 $, elle comprend une bonne liste d’accessoires de série, comme le rouage intégral, des sièges et un volant chauffants, la suite de sécurité Toyota Safety Sense 2.0 et un détecteur d’angles morts. Pour 2 100 $ de plus, Toyota ajoute un toit ouvrant, la recharge sans fil par induction et des longerons de toit. Ça vaut le coup !

Corolla et plus loin encore

Quand je dis que le Corolla Cross est un véhicule difficile à critiquer, c’est qu’il propose essentiellement les mêmes caractéristiques que la compacte sur laquelle il est basé. Il reçoit donc un habitacle sensiblement semblable à celui d’une Corolla, pour le meilleur et pour le pire. La qualité de construction est sans reproche, et mon exemplaire était doté d’une belle finition en cuir blanc et gris, ce qui lui confère une belle touche de luxe.

Toyota ne fait toutefois rien pour nous épater avec son habitacle, en ce sens que tout est fonctionnel et va droit au but. Le XLE rend l’expérience un peu plus moderne par son instrumentation presque entièrement numérique, contrairement aux autres déclinaisons qui reçoivent toujours des cadrans analogiques.

Le Corolla Cross montre de belles qualités ergonomique grâce à des commandes simples et à un système multimédia rapide et convivial. Je reproche toutefois au modèle XLE de ne pas être équipé de la connectivité Android Auto (dans mon cas) sans fil.

Cet utilitaire se débrouille également très bien en matière de confort et de polyvalence. L’accès à bord s’effectue aisément grâce à des portières à grande ouverture. Son toit soulevé par rapport à une Corolla lui permet de proposer un bon dégagement pour la tête ; et le fait que le véhicule soit légèrement relevé par rapport au sol lui octroie une belle visibilité à 360 degrés. J’ajoute même que ses sièges figurent parmi les plus confortables de tout le segment. Un long périple dans l’État du Vermont m’a permis de bien les mettre à l’essai. Ces sièges sont superbes.

L’approche pragmatique du Corolla Cross est d’autant plus évidente à l’arrière où il est facile de prendre place et de trouver confort, même pour les grands gabarits. Pour un véhicule aussi compact, ce petit Toyota m’a impressionné par l’espace dégagé aux places arrière.

Enfin, si l’on replie le dossier des sièges arrière, ce VUS propose jusqu’à 1 891 litres d’espace de chargement total. Le Corolla Cross se situe donc au sommet de la catégorie, surpassant même le Volkswagen Taos (1 866 litres). Soulignons toutefois que ce volume baisse à 1 855 litres quand on opte pour la transmission intégrale.

Rien d’extraordinaire sous le capot

Outre quelques manipulations de la structure d’une Corolla, comme le raccourcissement de son empattement et l’élargissement de ses voies, le Corolla Cross présente essentiellement les mêmes composants techniques que sa jumelle.

On retrouve donc sous son capot le même moteur à 4 cylindres de 2,0 litres que dans les Corolla SE et Hatchback. Il développe une puissance de 169 chevaux et produit un couple de 151 livres-pieds. Une transmission à variation continue (CVT), que Toyota nomme Direct Shift, transmet la puissance aux roues avant ou aux 4 roues si vous avez opté pour la transmission intégrale. Cette CVT a d’ailleurs la particularité d’incorporer un premier rapport dans le but – selon le constructeur – d’adoucir les accélérations en contexte urbain.

Enfin, une motorisation hybride s’ajoutera à la gamme de la Corolla Cross cet automne.

Conçu pour le Québec

La sensation la plus agréable derrière le volant d’un Corolla Cross, c’est la souplesse de ses suspensions sur les routes abîmées du Québec. Ce véhicule encaisse bien les irrégularités de la route, et sa structure hyper solide – issue de l’architecture TNGA-C du constructeur – lui confère une touche de qualité appréciée, et ce, malgré son prix abordable.

J’irais même jusqu’à dire que cette structure confère à ce VUS une tenue de route presque sportive en ce sens qu’on le sent bien ancré au sol dans les virages, lui permettant de couvrir du terrain rapidement et en toute confiance.

Les accélérations du Corolla Cross sont adéquates, sans plus. On comprendra Toyota de ne pas lui avoir ajouté une motorisation plus puissante en raison des besoins de sa clientèle cible. Or, bien que ce petit moteur ait besoin de grimper dans les tours pour livrer tout ce qu’il a dans le ventre, il demeure efficace pour la tâche. J’aurais toutefois aimé qu’il ait un peu plus de punch.

Là où sa motorisation m’a déçu, c’est au chapitre du rendement de sa CVT, surtout dans les côtes abruptes. À mon retour du Vermont, juste avant d’entrer au Québec par les Cantons de l’Est, cette CVT lançait constamment le moteur très haut dans les régimes – comme les CVT savent si bien le faire – au point de faire râler la mécanique à m’en faire éclater les tympans.

J’ajoute que ce foutu premier rapport devient frustrant quand on tente d’accélérer rapidement depuis un arrêt. Il y a une transition étrange entre le rapport mécanique et l’activation de la CVT qui donne un fonctionnement saccadé et qui vient gâcher le peu de performance que propose le véhicule.

Cela étant dit, quand on revient en contexte urbain et qu’on conduit le Corolla Cross de manière décontractée, rien de cela n’est apparent, Il est donc bien outillé pour sa clientèle cible.

Finalement, malgré mes quelques impulsions dans la pédale d’accélérateur, mon Corolla Cross a enregistré une consommation moyenne de carburant de 8,0 litres/100 kilomètres, ce qui est plus qu’acceptable pour la catégorie.

Beau, bon, pas cher

Il est évident que la stratégie de Toyota de demeurer conservatrice et de n’offrir aux consommateurs que ce dont ils ont besoin continue de se révéler la bonne. Le Corolla Cross ne propose absolument rien de nouveau et il ne fait rien de nécessairement mieux que les autres, mais sa mécanique est éprouvée, sa consommation de carburant et décente, et son prix est alléchant, sans compter une polyvalence plutôt remarquable compte tenu de son gabarit.

En raison de toutes ces belles qualités, nous pouvons donc recommander l’achat d’un Corolla Cross sans la moindre hésitation.

Plus de détails :

  • Toyota (modèles en vente, essais, vidéos et actualités)
  • Toyota Corolla Cross (prix, évaluation, spécifications, essais et actualités)

À lire sur le sujet

Nouvelles récentes

Voir toutes les nouvelles

Voir toutes les nouvelles

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec AutoUsagée

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.