MODÈLES (Fiche technique, prix, évaluation)

CONTENU (Essais, actualité, chroniques, vidéos)

  1. Vous avez aucune alerte.
RPM

MINI Countryman SE ALL4 2022 : plaisir MINI jumelé à l’hybride rechargeable

Nous avons fait l’essai routier du MINI Countryman SE ALL4 2022, un VUS sous-compact de luxe hybride rechargeable.

Mini Countryman 2022

  • Conduite électrique et dynamique
  • Design enjoué
  • Conduite 100% électrique
  • Autonomie toujours basse
  • Consommation assez élevée sur le mode hybride
  • Poids supplémentaire de la version hybride

Si vous cherchez une MINI électrifiée, vous pouvez opter pour la Cooper SE à 3 portières entièrement électrique. Si l’électrique vous attire, mais vous êtes à la recherche d’un véhicule MINI un peu plus familial et doté d’un rouage intégral, vous pouvez opter pour le MINI Countryman SE ALL4 2022, un VUS sous-compact de luxe doté d’une motorisation hybride rechargeable. Son attrait ? La conduite MINI jumelée au plaisir de pouvoir rouler sur le mode électrique à bord d’un véhicule plus pratique.

Un véhicule intéressant pour le prix ?

Intéressant, le MINI Countryman ? Tout à fait, le modèle figure d’ailleurs en deuxième position de notre palmarès des meilleurs véhicules de sa catégorie, il a surtout gagné en fiabilité au cours des années. Le MINI Countryman 2022 est offert au prix de base de 42 536 $, mais il faudra débourser 47 736 $ pour l’obtenir en livrée hybride rechargeable, celui que j’ai mis à l’essai récemment.

MINI Countryman SE ALL4
Photo fournie par: Sylvain Raymond

Dès le départ, je me suis questionné à savoir si le modèle vaut la peine compte tenu de son déboursé supplémentaire par rapport à une version non hybride. La réponse est oui. La différence de prix n’est pas énorme par rapport à la Countryman Cooper S (45 736 $), et si l’on tient compte du fait que le modèle est admissible aux subventions fédérale et provinciale de 2 500 $ chacune, pour un total de 5 000 $, on obtient une bonne affaire en fin de compte.

Toujours commercialisé dans sa seconde génération, le Countryman profite d’une légère refonte depuis l’an dernier ; c’est surtout la partie avant qui a été retouchée. Il séduit par son design typiquement MINI ; si vous voulez être au volant d’un VUS qui ne ressemble à rien d’autre sur la route, vous frappez à la bonne porte. On tombe sous le charme de ses lignes angulaires et de tous les détails esthétiques qui font le charme du véhicule. Ma version hybride était rapidement reconnaissable à ses éléments accentués de jaune et à sa porte latérale donnant accès au port de recharge. La couleur British Racing Green supportait bien sa vocation verte, l’ensemble PREMIER+ (9 100 $) ajoutait des jantes de 19 pouces rehaussant aussi son dynamisme.

Un habitacle hors du commun

Grâce à ses quatre portières, le MINI Countryman simplifie la vie au quotidien, surtout si vous avez une jeune famille. Plusieurs seront déroutés par l’habitacle, mais on tombe rapidement sous le charme. J’aime l’aménagement avec les formes circulaires, les commutateurs à bascule et l’éclairage d’ambiance. Comme dans les autres modèles, on retrouve en plein centre du tableau de bord l’écran du système d’infodivertissement intégré dans un cadran circulaire qui émule l’indicateur de vitesse des MINI de première génération. Le système multimédia est convivial grâce à sa molette multifonction montée sur la console centrale. Pour le reste, la finition et l’assemblage sont bien exécutés.

Grâce à ses quatre sièges, le Countryman peut accueillir confortablement 4 personnes tout en transportant jusqu’à 450 litres de bagages. Vous pourrez rabattre les sièges arrière afin d’augmenter l’espace de chargement, alors que le style carré du véhicule permet à tous les occupants de disposer de bons dégagements, surtout pour la tête. Les sièges arrière peuvent aussi être avancés ou reculés, ce qui ajoute au confort. C’est sans équivoque le plus familial des MINI, mais il demeure un véhicule sous-compact, oubliez les week-ends de camping à plusieurs.

Une autonomie toujours décevante

Sous le capot, le Countryman SE ALL4 profite d’un moteur à 3 cylindres turbocompressé de 1,5 litre qui développe une puissance de 134 chevaux et produit un couple de 162 livres-pieds. Il s’agit du même moteur, un peu anémique, qui équipe le Countryman de base. La puissance est acheminée par l’entremise d’une boîte de vitesses automatique à 6 rapports. On retrouve à l’arrière un moteur électrique jumelé à une batterie au lithium-ion de 10 kilowattheures, les deux motorisations s'unissent pour créer le rouage intégral ALL4.

Lors de l’introduction du modèle il y a quelques années, l’autonomie électrique n’était que 19 kilomètres. La bonne nouvelle, c’est qu’elle est en hausse depuis l’an dernier, elle passe à 29 kilomètres, mais ce n’est toujours pas énorme. J’ai pu disposer d’un maximum de 31 kilomètres de mon côté, soit quelques kilomètres en bonis. En réalité, c’est une déception, surtout que, en hiver, il n’en restera plus grand-chose. Quand on se paie un véhicule électrifié, on veut clairement profiter des avantages de rouler électrique, je suis resté sur mon appétit dans le cas du MINI Countryman SE ALL4 2022.

MINI Countryman SE ALL4
Photo fournie par: Sylvain Raymond

Plaisir MINI sur la route

Au volant, le Countryman profite d’un bon niveau de puissance, on peut remercier l’apport en couple du moteur électrique qui sauve la mise du moteur trois cylindres. Les reprises sont énergiques, je me suis senti en confiance à tout moment. Le sprint de 0 à 100 kilomètres/heure n’est l’affaire selon le constructeur que de 6,8 secondes, ce qui est beaucoup mieux que la version de base (9,6 secondes) et la S (7,3 secondes). Seule la Cooper Works fait mieux, 5,1 secondes.

Si l’autonomie est décevante, le plaisir de conduire est préservé. Certes, le Countryman n’est pas aussi maniable que la MINI à hayon, mais je me suis senti littéralement connecté à la route. L’effet est rehaussé par la prise en main du volant et la direction ultra précise, on a le sentiment de pouvoir le contrôler du bout des doigts, chose assez étonnante pour un VUS.

Un sélecteur de mode permet de maximiser la conduite électrique, de laisser la gestion automatique au système ou de préserver l’autonomie pour plus tard. J’aurais bien aimé disposer d’un affichage démontrant la dynamique de répartition de la puissance entre les moteurs comme c’est le cas d’autres véhicules hybrides. Rien du genre dans le cas du Countryman hybride rechargeable. Il est seulement possible de voir le niveau d’apport en puissance du moteur électrique (ou de recharge) et l’autonomie restante sur l’écran d’instrumentation de 5,0 pouces.

En virage et au freinage, le poids supplémentaire apporté par son groupe motopropulseur hybride le pénalise. Le véhicule est plus lourd, 250 kilos (550 livres) par rapport au modèle S, ce qui est perceptible dans son comportement.

Parlant de visites à la pompe, elles sont fréquentes. Avec ses 36 litres, le réservoir d’essence est minuscule, je me suis retrouvé à visiter la station-service assez souvent, surtout que j’ai négligé à quelques reprises de brancher mon véhicule pour récupérer l’autonomie électrique. C’est souvent le cas des véhicules hybrides rechargeables, il est facile de ne se pas se discipliner, surtout quand l’autonomie n’est pas très élevée.

Sur le mode hybride, la consommation du Countryman est fixée à 8,1 litres/100 kilomètres en ville et à 7,9 sur la route. J’ai terminé ma semaine d’essai avec une consommation moyenne de 7,5 litres/100 kilomètres, c’est tout de même assez élevé. L’autre mauvaise surprise, c’est qu’il faut l’alimenter en carburant super, un débourser supplémentaire à la pompe qui fait encore plus mal ces derniers temps.

MINI Countryman SE ALL4
Photo fournie par: Sylvain Raymond

Conclusion

Mon modèle d’essai se détaillait à 55 180 $, c’est cher pour un véhicule MINI, même électrifié. J’aurais été encore plus emballé par le modèle si son autonomie m’avait permis d’effectuer de plus longs trajets en mode électrique, afin de véritablement faire un pied de nez au poste d’essence. Toutefois, rares sont les hybrides rechargeables dotés d’une conduite aussi engageante. Le MINI Countryman SE ALL4 loge du côté de la passion, et c’est tant mieux. L’équipe de RPM n’hésite pas à le recommander.

Plus de détails :

Véhicule à l'essai

Mini Countryman
Version
Countryman SE
Prix du modèle à l'essai
55 180$
Transport et prép.
2 135$
Consommation enr.
7,5 L/100 km

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES

Catégorie
VUS
Échelle de prix
42,536$ - 54,236$
Transmission
Double embrayage 6 rapports
Moteur
Trois cylindres 1,5T - Hybride Rechargeable
Rouage
Intégral
Énergie
Hybride rechargeable
Volume du coffre
450L
Type de batterie
Lithium-ion
Capacité totale
10 kWh
Chargeur embarqué
Garantie de base
4 ans / 80000 km
Consommation ville
8,1L / 100Km
Consommation autoroute
7,9L / 100Km
Consommation combinée
8,0L / 100Km

Recevez des alertes concernant les Mini Countryman

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Nouvelles récentes

Voir toutes les nouvelles

Voir toutes les nouvelles

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec autousagee

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.