RPM

Mazda3 Sport GT Turbo 2022 : la compacte sportive qui préfère porter un veston

La Mazda3 Turbo est certes très rapide, mais elle s’exécute plutôt avec une touche de maturité.

Mazda Mazda3 2022

Moteur costaud
Expérience de conduite engageante
Qualité d’assemblage et de finition sans reproche
Habitacle clos
Problèmes de visibilité
Places arrière étriquées

Bien que Mazda soit considérée comme un petit constructeur d’automobiles, elle a su, au fil des années, ébranler l’ordre établi en utilisant sa créativité et son ingéniosité. Avec la Mazda3 Sport Turbo, le constructeur nous montre une fois de plus qu’il est capable de concevoir une excellente voiture compacte, même s’il emploie beaucoup moins de ressources financières que ses principaux concurrents pour y arriver.

Nul besoin d’introduire la Mazda3. Il s’agit d’une compacte très connue et fort appréciée par les consommateurs québécois. Cette mouture représente la quatrième génération du modèle, laquelle a été introduite en 2019. Rien ne change pour 2022.

J’ai personnellement un faible pour l’allure de cette compacte offerte à la fois en configurations berline et 5 portes à hayon (modèle à l’essai). Dans un monde où Toyota, Honda et Subaru se cherchent encore en matière de design, Mazda arrive avec une élégante petite voiture qui s’affirme. Plusieurs efforts ont été apportés à la fluidité de ce coup de crayon pour lui conférer une allure riche et organique. On remarque d’ailleurs un beau jeu de lumière dans les portières en raison de leur forme. Tout a été pensé dans le but de donner de la profondeur au design. C’est très joli.



Le terme Sport se rapporte au fait qu’il s’agit de la version à hayon. On doit débourser 1 000 $ de plus que la berline pour ce modèle. L’exemplaire à l’essai est une déclinaison GT mue par le moteur turbocompressé. Elle se situe au sommet de la gamme à un prix de 36 015 $, y compris les frais de transport et de préparation.

Mazda3 Sport GT Turbo 2022

Tout comme son design, la Mazda3 fait preuve d’un habitacle bien dessiné où il y a une évidente attention méticuleuse au détail. On remarque des matériaux d’une qualité comparable à certains véhicules de luxe, et la qualité de construction et de finition se situe au-dessus de la moyenne de la catégorie.

Je tiens à souligner l’élégante instrumentation semi-analogique semi-numérique qui est facile à saisir et dont l’information est bien présentée. Il en est de même du système multimédia qu’on utilise par l’entremise d’une molette physique centrale, comme ce que propose BMW.

Ce système est d’utilisation intuitive, les menus sont attrayants, et tout est convivial. Mon seul bémol réside dans le fait qu’on doive d’abord inscrire des chaînes SiriusXM à nos favoris avant de pouvoir passer d’une chaîne à l’autre. Un non-sens.

Mazda3 Sport GT Turbo 2022 Malheureusement, cette compacte continue de manquer à l’appel au chapitre de l’ergonomie. À titre d’exemple, il y a ce gros pilier A qui est beaucoup trop incliné vers l’arrière. Non seulement rend-il l’accès à bord compliqué pour les grandes personnes (je me suis cogné la tête la première fois), mais il limite également la visibilité. Ce défaut de design rend également l’habitacle très clos. On note aussi une mauvaise visibilité dans le rétroviseur en raison d’une toute petite lunette installée beaucoup trop haut sur le hayon.

Les choses ne s’améliorent pas à l’arrière où une toute petite ouverture de portière rend l’accès difficile. Une fois à bord, si une grande personne a le malheur d’être assise à l’avant, on se retrouve coincé. Il était carrément impossible pour moi d’y entrer les pieds avec le siège avant réglé pour ma taille.

Au moins, la Mazda3 Sport s’en sort bien au chapitre de l’espace de chargement total. On obtient 1 330 litres de volume quand on replie le dossier du siège arrière. Cette Mazda est donc plus volumineuse qu’une Civic (1 302 litres), mais un peu moins qu’une Subaru Impreza à hayon (1 557 litres).

Mazda3 Sport GT Turbo 2022

Toute la gamme des versions de la Mazda3 offre un choix de deux moteurs à 4 cylindres : un 2,0-litres et un 2,5-litres. La Turbo est toutefois mue par une version turbocompressée du 2,5-litres. Il développe une puissance de 250 chevaux et produit un couple de 320 livres-pieds.

Ces chiffres ne sont cependant possibles que si le moteur carbure à l’essence à indice d’octane 93 ou plus. Sur de l’essence ordinaire (octane 87), la Mazda3 Turbo développe plutôt 227 chevaux et produit 310 livres-pieds.

Contrairement aux autres déclinaisons qui peuvent être jumelées à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports, la Turbo n’est offerte qu’avec l’automatique à 6 rapports. La transmission intégrale vient également de série sur cette version.

Fait intéressant : Mazda Canada affirme que cette Mazda3 est plus rapide que l’ancienne Mazdaspeed3 sur le sprint de 0 à 100 kilomètres/heure. Elle le boucle en 5,8 secondes, soit 0,2 seconde de moins qu’une Mazdaspeed3.

Mazda3 Sport GT Turbo 2022

La Mazda3 s’est longtemps démarquée de la concurrence par sa dynamique de conduite qui met l’accent sur la sportivité, et cette mouture ne fait pas exception. Il s’agit carrément de la compacte la plus amusante à conduire sur une route de campagne en raison d’une suspension à point et d’une direction précise.

L’ajout de la turbocompression ne fait qu’accentuer ces qualités. Ce moteur octroie à la Mazda3 des accélérations comparables à celles d’une réelle compacte sportive. Il y a énormément de couple à bas régime, et la boîte de vitesses rétrograde rapidement, ce qui permet à la motorisation d’être hautement efficace, peu importe à quelle vitesse on enfonce le champignon.

Mais ces performances sont subtiles. Je m’explique : la sonorité du moteur est très sobre, la livrée de puissance est douce, et l’habitacle est très bien insonorisé. Tout cela fait en sorte qu’on n’a jamais vraiment l’impression de rouler vite. Seul l’indicateur de vitesse vous confirmera que vous avancez rapidement. Les performances de cette compacte se rapprochent davantage d’une voiture de luxe allemande plutôt que d’une sportive compacte du genre Subaru WRX ou Hyundai Veloster N.

Bien sûr, le puriste en moi aurait apprécié une boîte de vitesses manuelle avec cette excellente motorisation. Et bien que je continue d’adorer l’allure de cette Mazda, la Turbo aurait mérité quelques éléments de design un peu plus éclatés.

Pour ce qui est de la consommation de carburant, j’ai obtenu une moyenne de 9 litres/100 kilomètres durant un essai d’une semaine. Considérant le niveau de performance qu’offre cette bagnole, c’est tout à fait raisonnable.

Mazda3 Sport GT Turbo 2022

Même si Mazda ne la commercialise pas officiellement comme une « hot hatchback », il est évident que la Mazda3 Sport Turbo se mesure à des compactes sportives, tant au chapitre des performances que du prix. Si vous recherchez à la fois une petite bombe et un véhicule mature et raffiné, c’est l’auto qu’il vous faut.

RPM recommande l’achat de la Mazda3 dans toutes ses déclinaisons en raison de son excellent bilan de fiabilité, de son superbe rapport qualité/prix et de la souplesse de ses déclinaisons.

Mazda3 Sport GT Turbo 2022

L'essai vidéo de RPM

Essai éclair : Mazda3 Sport GT AWD 2019

Visionnez notre essai éclair de la Mazda3 Sport GT AWD 2019.

Recevez des alertes concernant les Mazda Mazda3

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

Nouvelles récentes

Voir toutes les nouvelles

Voir toutes les nouvelles

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.