RPM

Genesis GV70 2.5T Advanced Plus 2022 : la voie de l’équilibre

Le Genesis GV70 2022 équipé d’un moteur 4-cylindres corrige certains défauts de la déclinaison à moteur V6.

Genesis GV70 2022

  • Rapport prix/équipement avantageux
  • Moteur bien adapté
  • Comportement routier affuté
  • Finition de qualité
  • Ergonomie perfectible
  • Consommation décevante
  • Espace cargo limité

Depuis que Genesis est arrivée au monde il y a quelques années, nous sommes à la recherche du modèle qui va lancer la marque. Si cette tâche n’a pas su être comblée par les quatre précédents modèles, elle incombera vraisemblablement au VUS compact GV70. Je l’ai testé dans sa version 2.5T Prestige, celle qui, à mon sens, est la plus sensée.

Vue d'ensemble

Des deux apparences disponibles avec le GV70, mon modèle d’essai arborait la plus classique. Elle est loin du côté caractériel et flamboyant de la version Sport; sa grille de calandre, ses pare-chocs et ses roues proposaient un design adouci d’une grande élégance. D’ailleurs, à compter le nombre de pouces en l’air que les autres automobilistes m’ont envoyé, je ne suis pas le seul à penser ainsi. Si seulement mon exemplaire avait été d’une autre couleur que blanc, l’effet aurait été encore plus spectaculaire.

Six versions sont proposées pour le GV70. Les quatre premières sont à motorisation 4-cylindres alors que les deux autres ont un V6. Le prix varie de 49 500 à 76 000 $, mais le prix de la version 2.5T Advanced Plus était de 59 500 $, transport et préparation inclus.

Un des aspects qui m’a le plus surpris du GV70 est la solidité de la caisse et la qualité de l’assemblage. Les panneaux sont alignés avec précision et la tôle semble solide. De manipuler les portières et les poignées renvoie une impression de qualité à laquelle on s’attend d’une marque de luxe.

Genesis GV70 25 T Advanced Plus 2022 SL 18
Genesis GV70 2.5T Advanced Plus 2022 Photo fournie par: Samuel Lessard

Vie à bord

Quand on achète un Genesis, on n’achète pas un BMW ou un Mercedes-Benz, et les concepteurs ont forcé pour que cette distinction soit apparente. Ce sont les formes ovoïdes qui dominent à la console et au tableau de bord, de même que dans la découpe des empiècements décoratifs. Personnellement, ces formes me rappellent l’intérieur d’un Ford Taurus 96, ce qui n’est pas un compliment. Que dire également de ce volant plus fade, tiré tout droit d’une autre époque !!

L’ergonomie de l’habitacle est loin d’être parfaite. D’abord, les deux molettes placées sur la console – une pour le système multimédia et l’autre pour la sélection des rapports – sont à ce point proches et similaires qu’il est facile de les confondre. Je ne compte plus le nombre de fois où je suis passé au neutre par inadvertance. Même si Genesis dit que la texture des roulettes devrait nous permettre de les reconnaître, en conduisant, il est facile de les intervertir.

Genesis GV70 25 T Advanced Plus 2022 SL 36
Genesis GV70 2.5T Advanced Plus 2022 Photo fournie par: Samuel Lessard


Une fois la bonne molette trouvée, la multiplicité, la disposition et la similarité des icônes du système d’infodivertissement rend son utilisation fastidieuse. C’est comme les commandes de climatisation avec écran tactile qui demandent aussi une trop grande attention. L’utilisation de ces systèmes devrait être intuitive et simple, ce qui n’est pas le cas. Toutefois, je n’ai rien à redire du fonctionnement de la climatisation ou encore de la chaine audio, qui est impeccable.

Pour le reste, la mise est sauvée par le confort des sièges, la position de conduite optimale, la visibilité hors pair vers l’avant et surtout la qualité de finition digne d’une voiture nettement plus chère. Que dire aussi de l’équipement embarqué dans la version testée : sièges chauffants et ventilés, affichage tête-haute, système audio Lexicon à 18 haut-parleurs, caméras 360 degrés, climatisation arrière indépendante, colonne de direction à réglage électrique. Pour le prix demandé, c’est imbattable.

À l’arrière, l’espace est convenable et le confort de la banquette aussi. Les occupants disposent même de rideaux latéraux rétractables. Pour le coffre, malgré l’ouverture grande du hayon, l’espace de chargement est entravé par la lunette très inclinée qui coupe de l’espace en hauteur.

Genesis GV70 25 T Advanced Plus 2022 SL 38
Genesis GV70 2.5T Advanced Plus 2022 Photo fournie par: Samuel Lessard

Technique

À l’instar du duo G80 et GV80, le GV70 propose deux mécaniques tel qu’évoqué plus haut. La plus puissante est composée du V6 biturbo de 3,5 litres de 375 chevaux, mais les plus abordables doivent se contenter d’un 4-cylindres turbocompressé de 2,5 litres. Néanmoins, avec ses 300 chevaux et ses 311 lb-pi de couple, il surpasse la majorité des moteurs de base proposés par les concurrents, dont la puissance est plus souvent qu’autrement inférieure à 260 chevaux.

Pour acheminer la puissance au quatre roues – avec une tendance marquée vers la propulsion – le GV70 utilise une boîte automatique à huit rapports. Jusqu’à l’arrivée prochaine d’une déclinaison électrique, le GV70 ne propose aucune électrification.

Genesis GV70 25 T Advanced Plus 2022 SL 41
Genesis GV70 2.5T Advanced Plus 2022 Photo fournie par: Samuel Lessard

Au volant

C’est là que toute la notion d’équilibre prend son sens. Le moteur 4-cylindres de 300 chevaux est plus que suffisant pour déplacer la caisse du GV70. Sa puissance et sa vivacité sont telles que jamais je n’ai ressenti le besoin d’avoir une mécanique plus puissante sous le capot. De plus, il n’est pas nécessaire d’opter pour le mode Sport; le mode confort ne castre pas la mécanique et demeure adapté à la grande majorité des situations avec une bonne calibration de la boîte de vitesses.

Ce que j’apprécie par-dessus tout de ce moteur est le fait qu’il n’impose pas un poids aussi élevé sur le train avant que le V6 des versions plus chères. Ainsi, le comportement routier de cette version est plus léger et plus équilibré que celui de la version V6. Malgré une conduite sur des routes enneigées ou même sinueuses, le GV70 demeure imperturbable. La suspension maintient la stabilité sans nuire au confort alors que les roues de 19 pouces, contrairement aux 21 pouces des versions Sport, pardonnent davantage les cratères du réseau routier québécois.

Maintenant, s’approche-t-il des Allemands en termes de comportement routier? La réponse est oui, du moins pour les déclinaisons munies d’un 4-cylindres. J’ai éprouvé beaucoup de plaisir au volant grâce à l’excellente calibration des composants techniques.

En termes de consommation de carburant, j’ai obtenu 11,5 litres/100 km, ce qui est correct pour une utilisation hivernale, mais pas à la cheville des meilleurs véhicules en la matière dans le segment que sont les Audi Q5 et BMW X3.

Genesis GV70 25 T Advanced Plus 2022 SL 2
Genesis GV70 2.5T Advanced Plus 2022 Photo fournie par: Samuel Lessard

Conclusion

À mon sens, un Genesis GV70 2022 avec un moteur 4-cylindres est en mesure de se battre avantageusement avec les autres véhicules de la catégorie. Il fait preuve d’équilibre non seulement en termes de prestations routières, mais également en termes de prix demandé. Même si j’ai conduit la 2.5T Advanced Plus, ma suggestion se porte plutôt vers la déclinaison 2.5T Advanced moins chère (55 000 $) mais qui retient les équipements essentiels.

Malgré le fait que la fiabilité de la plupart des produits Genesis est bonne, il faudra toutefois patienter quelque peu pour qu’on puisse vous recommander le GV70 puisque nous sommes encore en évaluation de sa fiabilité.

Nouvelles récentes

Voir toutes les nouvelles

Voir toutes les nouvelles

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.