MODÈLES (Fiche technique, prix, évaluation)

CONTENU (Essais, actualités, chroniques, vidéos)

  1. Vous n'avez aucune alerte.
RPM
MonRPM

Comment fonctionne la protection d’assurance « valeur à neuf » dans le cas d’une perte totale ?

Dans le cas de certaines collisions où un véhicule n’est pas réparable et il est considéré perte totale, comment l’assureur automobile calcule-t-il sa valeur?

Promutuel Assurance
Comment fonctionne la protection d’assurance « valeur à neuf » dans le cas d’une perte totale ?

Évidemment, on ne souhaite à personne que ça arrive, mais quand votre véhicule est impliqué dans une collision et qu’il est déclaré perte totale, comment votre assureur établit-il la valeur des dommages? Voici quelques explications sur le sujet.

Bien comprendre l’avenant « valeur à neuf »

Avant d’aller plus loin, il est important de bien comprendre les protections qui vous sont offertes au moment de magasiner votre assurance auto. L’avenant « valeur à neuf » (F.A.Q. no 43) vous permet, à titre de propriétaire d’un véhicule admissible, de remplacer votre véhicule ou d’être dédommagé en fonction de sa valeur à neuf, sans que vous ne soyez pénalisé par sa dépréciation sur le marché.

Au moment du sinistre, un expert en sinistre commencera par évaluer le coût des réparations du véhicule. S’il détermine que le coût des réparations du véhicule excède sa valeur au jour du sinistre ou qu’on ne peut pas le réparer de façon sécuritaire, le véhicule sera déclaré comme un bien perte totale. Si le contrat d’assurance contient l’option 43E, c’est-à-dire l’indemnisation selon la valeur de remplacement du véhicule dans le cas d’une perte totale, l’assuré pourra alors choisir entre le remplacement du véhicule ou le paiement d’une indemnité. Dans le deuxième cas, l’assureur versera à l’assuré une indemnité équivalente au montant le moins élevé entre le prix payé pour le véhicule assuré et le prix courant du véhicule assuré au jour de l’achat. Toutefois, l’indemnité ne dépassera pas le prix que l’assureur aurait payé si l’assuré avait décidé de remplacer son véhicule.

Cette protection vous permettra donc de ne pas être affecté négativement par la perte de valeur de votre véhicule. Renouvelable chaque année jusqu’à un maximum de 4 ou 5 ans (selon les conditions de l’assureur) depuis l’achat d’un véhicule neuf, cette protection vous permettra de prendre possession d’un modèle neuf ayant les mêmes caractéristiques, équipements et accessoires que votre véhicule ou d’être indemnisé pour sa valeur à neuf, sous réserve des conditions, limitations et exclusions prévues à votre contrat d’assurance.

La protection « valeur à neuf » vous assure donc une certaine tranquillité d’esprit durant les premières années de possession. Cette période est cruciale, car, souvent, le véhicule est financé durant cette période. Il serait très frustrant de devoir débourser de l’argent en plus d’effectuer les paiements mensuels!

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

Inscrivez-vous aux alertes

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    Protégez vos jantes : astuces et techniques d’entretien
  2. 2
    Le Toyota Venza 2012 est-il toujours un bon produit?
  3. 3
    Pourquoi un 6-cylindres en ligne plutôt qu’en V?
  4. 4
    Pour un VUS hybride rechargeable de moins de 50 000 $, quoi choisir?
  5. 5
    Qu’est-ce qu’une transmission à variation continue (CVT) ?
  6. 6
    Signaler les changements de voie, c’est l’affaire de tous

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec AutoUsagée

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    Aucun résultat.