RPM

Honda Accord et CR-V : la NHTSA ouvre une enquête sur le système de freinage d'urgence

Des Honda Accord et CR-V sous les feux de la rampe de la NHTSA pour des freinages d’urgence involontaires.

Les systèmes avancés d’aide à la conduite (ADAS) ont grandement contribué à améliorer le bilan routier en réduisant les risques d’accidents. Cependant, un fonctionnement inadéquat pourrait compromettre la sécurité. C’est ce qui pourrait arriver avec Honda. Le constructeur japonais est dans la mire de la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) qui vient d’ouvrir une enquête après que le système de freinage de certains véhicules s’est activé sans raison apparente.

Lundi dernier, l’Agence américaine a lancé une enquête qui porte sur plus de 1,7 million de véhicules Honda en raison d’un freinage d’urgence automatique involontaire. Elle vise les modèles Accord des années 2018-2019 ainsi que les CR-V des années 2017 à 2019. Pour le moment, Transports Canada n’a émis aucun rappel concernant ces modèles ni le nombre de véhicules qui pourraient potentiellement être touchés au pays.

Honda Accord Sport 2018

Le bureau d’enquête sur les défectuosités de la NHTSA a reçu 278 plaintes de propriétaires, 107 pour l’Accord et 171 pour le CR-V. Ces plaintes font état d’incidents de freinage, dont certains avec des changements de vitesse importants, survenus alors que rien n’obstruait la trajectoire du véhicule. Selon le rapport, six d’entre elles auraient entraîné une collision avec des blessures mineures.

Honda surveille la situation

Chris Martin, le porte-parole de Honda, a déclaré à Automotive News que le constructeur est au courant de l’investigation et s’engage à assurer la sécurité. « Honda coopérera avec la NHTSA tout au long du processus d’enquête, et nous poursuivrons notre propre examen interne avec les renseignements à notre disposition ».

Honda Accord Touring 2019

De nombreux constructeurs d’automobiles ont installé le freinage d’urgence comme équipement de série sur leurs modèles les plus récents. Ils sont une vingtaine, dont Honda et sa marque de luxe Acura, à avoir doté 95 % de leurs véhicules fabriqués en 2020 et 2021 avec cette technologie d’évitement de collision, dans le cadre d’un engagement volontaire mené par la NHTSA et l’Insurance Institute for Highway Safety (IIHS).

Honda CR-V 2017

Freinage d’urgence de série d’ici 2024 ?

D’ici 2024, la NHTSA envisage de lancer une réglementation pour rendre obligatoires le freinage automatique d’urgence et le freinage automatique d’urgence pour les piétons sur les nouveaux véhicules de tourisme, une exigence de la loi sur les infrastructures adoptée par le Congrès l’année dernière.

Honda CR-V 2019

La semaine dernière, la NHTSA a ouvert une enquête sur environ 416 000 véhicules Tesla Model 3 et Y des années modèle 2021 et 2022 pour un problème similaire. En 2019, une autre investigation à la suite du « système de freinage d’urgence automatique qui peut s’engager de manière inattendue » touchait cette fois 675 000 Nissan Rogue de 2017 et 2018.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Honda Civic qui freine toute seule : est-ce sécuritaire?

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    Rappel : Des Ford Explorer peuvent perdre leur arbre de transmission
  2. 2
    Collection de rappels de tous genres pour le Ford-150 2021-2022
  3. 3
    Rappel pour les Hyundai Elantra et Elantra hybride
  4. 4
    Volkswagen rappelle plus d’un quart de million de véhicules
  5. 5
    Honda Accord et CR-V : la NHTSA ouvre une enquête sur le système de freinage d'urgence
  6. 6
    Stellantis procède au rappel de plus de 2 300 Chrysler Pacifica hybrides rechargeables

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.