RPM

Volkswagen va supprimer 60% de ses modèles à combustion d’ici 2030

Volkswagen va supprimer 60% de ses modèles à combustion d’ici 2030 afin de se concentrer sur des modèles électriques et plus haut de gamme.

EN RÉSUMÉ
  • Volkswagen annonçait hier que 60% des véhicules à combustion seraient supprimés d’ici 2030.
  • Ils se concentreront davantage sur des véhicules plus haut de gamme et, naturellement, électriques.
  • Ils visent désormais moins de ventes, mais de meilleures marges unitaires.

Ce n’est pas une surprise : les constructeurs éliminent peu à peu la production de véhicules à moteur à combustion afin d’atteindre les objectifs électriques fixés par de nombreux gouvernements. On a maintenant une meilleure idée des objectifs du Groupe Volkswagen qui, rappelons-le, est propriétaire d’une dizaine de marques comme Volkswagen, Skoda, Audi, Bentley, Porsche ou encore Ducati. D’ici 2030, on verra ainsi 60% des véhicules à combustion disparaître de l’offre du groupe en Europe, laissant ainsi place à la venue d’une nouvelle ère dominée par l’électrique.

L’ancien PDG du Groupe Volkswagen, Martin Winterkorn, qui a démissionné en 2015 à la suite du « dieselgate » qui a couté plus de 25 milliards de dollars américains au groupe, avait à l’époque pour mission de surpasser Toyota et General Motors en termes de ventes, afin notamment de devenir le plus important manufacturier automobile de la planète (objectif qui a d’ailleurs été atteint en 2016).

Les objectifs du groupe ont cependant changé depuis, alors que Arno Antlitz, chef de la direction financière, confirmait le tout ce matin dans le cadre d’une entrevue exclusive avec le magazine Financial Times. La stratégie commerciale du groupe visait auparavant un maximum de ventes, alors que la nouvelle approche semble être directement à l’opposé de la précédente. Le Groupe Volkswagen vise désormais à vendre moins d’unités, mais de se concentrer sur des véhicules de meilleure qualité, et dont les marges bénéficiaires sont plus élevées.

C’est d’ailleurs ce que permettra la suppression de 60% des modèles à combustion d’ici 2030 en Europe : cette manœuvre aura un effet de redémarrage et permettra au Groupe VW d’emprunter une autre avenue, à l’aube de la révolution de l’électrification des transports. Par contre, rien n’a été confirmé pour le genre de stratégie qui sera adopté pour le marché nord-américain, mais on peut s’attendre à ce que les modèles communs à combustion qui sont abandonnés en Europe le soient ici aussi.

Les modèles électriques de la marque sont aujourd’hui le ID.4 en Amérique, le ID.3 et ID.5 en Europe et ailleurs, ainsi que le futur ID.Buzz, qui sera commercialisé chez nous, en plus de tous ceux qui sont offerts chez d’autres marques du Groupe Volkswagen, comme la Porsche Taycan, l’Audi e-tron, ou encore le Skoda Enyaq iV.

Évidemment, on peut s’attendre à un catalogue de voitures électriques beaucoup plus grand, alors que le Groupe a déjà annoncé en 2020 qu’ils entendent devenir le plus grand manufacturier de voitures électriques de la planète d’ici 2025.


POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Essai éclair : Volkswagen ID.4 Pro 2022

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    Mercedes-AMG dévoile un concept électrique, le Vision AMG
  2. 2
    Kia produira des fourgons électriques dans une nouvelle usine dédiée
  3. 3
    Toyota introduit la Sienna 25e Anniversaire 2023
  4. 4
    Le Circuit électrique modifie ses tarifs pour les bornes de niveau 2 à 7 kW
  5. 5
    À quoi s’attendre du Honda Prologue électrique ?
  6. 6
    Une pénurie de batteries historique dans l’industrie de l’automobile ?

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.