MODÈLES (Fiche technique, prix, évaluation)

CONTENU (Essais, actualité, chroniques, vidéos)

  1. Vous avez aucune alerte.
RPM

Stellantis investit 99 millions pour développer un moteur hybride

Stellantis annonce un investissement de 99 millions de dollars US dans trois usines nord-américaines : l’objectif, développer une motorisation hybride, entre autres.

Sylvain Raymond
EN RÉSUMÉ
  • Cette mécanique de nouvelle génération équipera au moins deux nouveaux véhicules hybrides.
  • L’assemblage du moteur à 4 cylindres Tigershark cessera au premier trimestre de 2023.

Stellantis, qui regroupe les marques Ram, Jeep, Chrysler et Fiat, notamment, vient d’annoncer un important investissement dans trois de ses usines nord-américaines afin de développer de nouvelles motorisations. Ces investissements devraient aider le constructeur à rendre ses véhicules plus concurrentiels ; les dernières motorisations introduites par la marque remontent à plusieurs années.

Stellantis investira donc 99 millions de dollars US au cours des prochaines années dans ses usines d’assemblage de mécaniques de Dundee, au Michigan, de Kokomo, en Indiana, ainsi que d’Etobicoke, à Toronto. Cette dernière, qui profite d’un investissement de 2 millions de dollars, verra son système d’outillage mis à jour pour la conception des carters d’huile de ces nouveaux moteurs.

La grande nouveauté, c’est l’introduction d’un nouveau moteur à 4 cylindres turbocompressé de 1,6 litre qui comprendra la technologie d’injection directe de carburant et qui pourra également être intégré à une motorisation hybride (HEV). Basée sur une motorisation commercialisée en Europe, cette mécanique de nouvelle génération équipera au moins deux nouveaux véhicules hybrides qui seront commercialisés en Amérique du Nord. Ce sera la première motorisation du genre construite sur le continent et assemblée à l’usine Dundee, au Michigan. Son introduction est prévue pour 2025.

La fin du moteur Tigershark

Quant au moteur V6 Pentastar de 3,6 litres, Stellantis continuera de l’améliorer et le produira à l’usine de Dundee. Toutefois, l’assemblage du moteur à 4 cylindres Tigershark cessera au premier trimestre de 2023. On comprend donc que les véhicules qui en était équipés profiteront dans le futur du nouveau 4-cylindres turbocompressé de 1,4 litre.

L’avis de RPM

Stellantis a pris du retard face à la concurrence, surtout en matière d’électrification. Ses moteurs V8 HEMI et V6 Pentastar qui équipent bon nombre de modèles sont vieillissants. Pour assurer sa survie, le constructeur n’a d’autre choix que de suivre la parade. Malgré ces investissements, il faudra aller beaucoup plus loin que dans l’hybridation. Les annonces en matière de véhicules électriques se font toujours attendre chez Stellantis.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

Doit-on s'inquiéter de la fiabilité de la Chrysler Pacifica hybride 2022?

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    États-Unis : Toyota offre le rachat de bZ4X en raison du rappel qui touche les roues
  2. 2
    Fini la traction et la version TRD pour le Toyota RAV4 2023
  3. 3
    Volkswagen ID.4 2023 : remaniement de la structure de prix
  4. 4
    GM vous pénalisera si vous spéculez avec le Cadillac Escalade-V, la Chevrolet Corvette Z06 ou le GMC Hummer EV
  5. 5
    GMC Canyon 2023, voici ce que l'on sait sur cette nouvelle génération
  6. 6
    Une nouvelle BMW i4 moins dispendieuse voit le jour

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec autousagee

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.