RPM

Quelle partie de votre véhicule contient le plus de microbes ?

Un média britannique a publié une étude sur la partie des véhicules qui contient le plus de microbes.

Si l’on vous demande où à l’intérieur de votre véhicule vous pourriez trouver le plus de microbes, vous répondriez sans doute le volant, les porte-gobelets ou, encore, le sélecteur ou le levier de vitesses, des pièces qui sont le plus susceptibles d’être en contact avec les mains ou divers contaminants. Vous auriez tort !

Selon une étude britannique réalisée par Scrap Car Comparison, un véhicule moyen serait plus sale et contiendrait plus de germes qu’une toilette moyenne. Le média s’est associé au docteur Jonathan Cox, un microbiologiste de l’université d’Aston, en Angleterre, afin de déterminer les parties d’un véhicule présentant le plus de microbes.

Pour ce faire, ils ont analysé une série de véhicules d’occasion dont l’âge varie de 2 à 17 ans. Ils ont examiné six régions différentes pour chaque véhicule et comparé les résultats. Le résultat est assez impressionnant et révèle que les véhicules contiennent une panoplie de bactéries.

Étonnamment, l’étude a révélé que c’est le coffre qui est le plus problématique avec 1425 bactéries différentes identifiées. Le tout s’explique sans doute par le fait qu’on y transporte bien souvent des objets peu propres et de la nourriture quand on fait l’épicerie ; de plus, de nombreuses personnes négligent l’entretien du coffre.

Voici les résultats :

1) Coffre avec 1 425 types de bactéries identifiées
2) Siège du conducteur avec 649 types de bactéries identifiées
3) Levier ou sélecteur de vitesses avec 407 types de bactéries identifiées
4) Siège arrière avec 323 types de bactéries identifiées
5) Tableau de bord avec 317 types de bactéries identifiées
6) Volant avec 146 types de bactéries identifiées

Le test démontre aussi que, avec l’âge, un véhicule accumule des saletés et des germes, et ce, malgré un entretien. Le docteur Cox a mentionné qu’il était intéressant de constater qu’il y a une corrélation directe entre l’âge du véhicule et le nombre de bactéries trouvées à l’intérieur. Le tout suggère que plus on possède un véhicule longtemps, plus il devient sale malgré les entretiens.

Le microbiologiste mentionne qu’il est important de porter attention è l’entretien intérieur de votre véhicule. Les experts suggèrent de nettoyer l’intérieur aussi fréquemment que l’extérieur du véhicule et, surtout, de ne pas négliger les endroits de contacts et le coffre. Un nettoyage en profondeur de temps en temps est aussi recommandé.

Il ne faut pas se fier qu’au visuel. Une surface sans saleté ni poussière ne veut pas dire qu’elle est exempte de bactéries. Il est important d’utiliser des produits appropriés pour détruire les germes.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Quel savon utiliser pour laver l'extérieur de son véhicule?

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    À quoi s’attendre du Honda Prologue électrique ?
  2. 2
    Une pénurie de batteries historique dans l’industrie de l’automobile ?
  3. 3
    Acura Integra : d’autres versions seraient déjà dans les plans
  4. 4
    L’effeuillage du Mercedes-Benz GLC 2023 est commencé
  5. 5
    Rabais pour véhicules électriques : Québec fera monter le plafond à 65 000 $
  6. 6
    Cummins dévoile un moteur à hydrogène qui pourrait remplacer le diesel

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.