RPM

Polestar 2 : une mise à jour qui réduit son empreinte carbone

Selon le PDG de Polestar, cette mise à jour écologique se révèle une nouvelle manière d’améliorer les véhicules au fil du temps.

EN RÉSUMÉ
  • La Polestar 2 reçoit des jantes redessinées, de nouvelles couleurs de carrosserie et quelques altérations d’habitacle.
  • Un nouveau support de batterie permet de réduire l’empreinte carbone totale du véhicule.
  • D’ici la fin de l’année, l’empreinte carbone d’une Polestar 2 serait réduite de 1 350 kilos (2 976 livres) de CO2e.

Jusqu’à aujourd’hui, quand un constructeur d’automobiles apportait une mise à jour à un modèle, ce dernier recevait habituellement des révisions esthétiques, mécaniques et technologiques. Et si un constructeur pouvait aussi réduire l’empreinte carbone d’un modèle au fil du temps ? C’est précisément ce qu’a fait Polestar avec les plus récentes améliorations de la Polestar 2 électrique.

La Polestar 2 n’avait pas vraiment besoin d’une mise à jour. Du moins, pas si l’on se fie aux améliorations que le constructeur a apportées à la gamme l’automne dernier, notamment une réduction du prix d’entrée, l’introduction de la version à moteur simple et quelques améliorations dans l’habitacle.

Réduire là où ça compte

Cette seconde mise à jour a plutôt comme objectif d’améliorer l’efficacité énergétique du véhicule et de réduire son empreinte carbone. Selon le PDG de Polestar, Thomas Ingenlath, les matériaux et les procédés d’assemblage de la Polestar 2 ont tous été revus pour être les moins polluants possibles. Il affirme qu’il s’agit d’une nouvelle façon d’améliorer un véhicule tout au long de son cycle de vie.

Pour arriver à une berline qui pollue moins, Polestar a apporté des changements à des endroits clés. On commence par un support de batterie composé d’un aluminium provenant de producteurs qui n’utilisent que des procédés basés sur de l’énergie renouvelable. À lui seul, ce support de batterie permettrait de réduire l’empreinte carbone de chaque Polestar 2 de 750 kilos (1 653 livres) en CO2e (équivalent de CO2).

Polestar y va d’une approche similaire pour les jantes. En plus d’afficher un tout nouveau design, ces jantes en aluminium proviennent, elles aussi, de procédés plus propres, retirant 600 autres kilos (1 322 livres) de CO2e.

Enfin, le constructeur s’est associé à la firme Circulor qui se spécialise dans la traçabilité des chaînes d’approvisionnement industrielles. Grâce à la technologie de chaîne de blocs, Polestar est en mesure de surveiller chaque étape de sa chaîne d’approvisionnement afin de s’assurer qu’elle soit la plus écologique possible, et ce, jusqu’au produit fini.

Au total, Polestar espère que, d’ici la fin de l’année, toutes ces améliorations réunies permettront de réduire l’empreinte carbone totale d’une Polestar 2 de 1 350 kilos (2 976 livres) en CO2e.

Des améliorations plus classiques

En plus de ces améliorations en efficacité énergétique, la Polestar 2 reçoit quelques révisions plus classiques. Il y a les nouvelles jantes redessinées de 19 et de 20 pouces, mais aussi deux nouvelles couleurs de carrosserie, comme le noir space et jupiter, une espèce de couleur champagne avec des flocons de rouge.

L’habitacle reçoit lui aussi quelques nouveautés, comme un revêtement gris pour les sièges en cuir Nappa et un nouveau motif nommé Light Ash pour les sièges en tissu. Polestar en profite pour ajouter un pare-soleil sous le toit panoramique, puis intègre un nouveau filtre d’habitacle muni d’un capteur permettant au conducteur de surveiller la qualité de l’air ambiant depuis son téléphone.

Enfin, une nouvelle thermopompe s’active dans une plus grande plage de température, soit entre -7 et 25 degrés Celsius. Polestar affirme qu’elle permettrait d’améliorer l’autonomie du véhicule, mais n’a pas encore publié de chiffres à cet effet.

L’avis de RPM

Le fait que Polestar se soucie tant de l’empreinte écologique de ses véhicules nous montre le sérieux du constructeur de commercialiser des véhicules réellement favorables pour l’environnement. L’approche de Polestar est en effet très avant-gardiste car, tôt ou tard, tous les constructeurs d’automobiles devront être conscients de l’impact écologique qu’ont leurs véhicules de même que leur fabrication.

D’autres constructeurs, comme BMW et Audi, ont eux aussi entamé un procédé de surveillance accru de leurs chaînes d’approvisionnement dans le but de les améliorer de façon constante pour réduire leur empreinte carbone.

Toutefois, la mise à jour de Polestar, qui met l’accent sur une réduction du CO2e totale du véhicule, est une première. À l’avenir, les mises à jour seront beaucoup plus qu’une nouvelle grille et un nouveau système multimédia !

Plus de détails :


POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Est-ce que la Polestar 2 2022 est un bon véhicule électrique?

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    À quoi s’attendre du Honda Prologue électrique ?
  2. 2
    Une pénurie de batteries historique dans l’industrie de l’automobile ?
  3. 3
    Acura Integra : d’autres versions seraient déjà dans les plans
  4. 4
    L’effeuillage du Mercedes-Benz GLC 2023 est commencé
  5. 5
    Rabais pour véhicules électriques : Québec fera monter le plafond à 65 000 $
  6. 6
    Cummins dévoile un moteur à hydrogène qui pourrait remplacer le diesel

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.