RPM

Pénalités pour véhicules gourmands : la NHTSA serre la vis

La National Highway Traffic Safety Administration, aux États-Unis, impose de nouvelles pénalités aux constructeurs qui ne respectent pas les normes de consommation de carburant.

EN RÉSUMÉ
  • La norme CAFE applique rétroactivement les pénalités pour les années modèles 2019 à 2021.
  • À compter de 2022, les constructeurs doivent payer 15 $ US pour chaque 0,1 mille au gallon de trop.
  • Certains constructeurs pourraient devoir payer plus de 500 millions $ US en pénalités.

En plus des nouvelles normes d’émissions de GES qu’imposera bientôt l’Environmental Protection Agency (EPA) aux États-Unis, voici que la NHTSA (pour National Highway Traffic Safety Administration) serre la vis par rapport à ses normes de consommation de carburant. En effet, les constructeurs d’automobiles se retrouvent face à une rétroaction des pénalités pour les années modèles 2019 à 2021. De nouvelles pénalités, encore plus strictes, entrent également en vigueur pour 2022.

Il s’agit en fait de la norme CAFE, pour Corporate Average Fuel Economy. Celle-ci évalue la consommation de carburant d’un constructeur en fonction d’une moyenne pour son parc complet de modèles.

Au moment d’écrire ces lignes, la norme est fixée à 41,2 milles au gallon (5,7 litres/100 kilomètres) pour les voitures et 30,4 milles au gallon (7,8 litres/100 kilomètres) pour les camions légers, c'est-à-dire les camionnettes, les fourgonnettes, les VUS et les fourgons commerciaux.

Jusqu’à présent, quand un constructeur dépassait cette réglementation, il se voyait imposer 5,50 $ US pour chaque 0,1 mille au gallon supplémentaire.

Toutefois, un règlement stipulant que la NHTSA appliquera rétroactivement ces pénalités pour les années modèles 2019 à 2021 a été adopté le 24 mars dernier. Autrement dit, une nouvelle pénalité sera imposée aux constructeurs qui n’auront pas respecté les normes durant ces années de commercialisation. On passera donc de 5,50 $ à 14 $ US. Et à compter de 2022, les constructeurs d’automobiles devront débourser 15 $ US pour chaque 0,1 mille au gallon supplémentaire.

Ram 1500 TRX 2022

Les constructeurs de véhicules électriques épargnés

Évidemment, ces pénalités n’affectent que les constructeurs qui commercialisent des véhicules à moteur thermique. Un constructeur de véhicules électriques, comme Tesla, n’a pas à se soucier de telles normes. D’ailleurs, les constructeurs qui réussissent à respecter les exigences sont récompensés en crédits carbone qu’ils peuvent ensuite vendre à d’autres constructeurs.

En 2016, lorsque le président américain Donald Trump avait gelé les pénalités pour aider l’industrie de l’automobile, celle-ci témoignait que la hausse des tarifs à 14 $ pourrait mener à une augmentation de 1 milliard $ US en dépenses supplémentaires pour l’industrie. Et selon ce que nous apprenons par l’entremise du média Automotive News, ces nouveaux tarifs pourraient coûter à un constructeur comme Stellantis jusqu’à 572 millions $ en pénalités.

Jeep Grand Wagoneer 2022

Tout cela a, bien sûr, pour objectif de décourager les constructeurs de commercialiser des véhicules gourmands en carburant, tout en motivant le développement de véhicules hybrides, hybrides rechargeables et électriques afin de réduire les gaz à effet de serre. Mais une telle stratégie fonctionne-t-elle ? L’histoire de l’automobile nous a démontré que les constructeurs sont bien capables d’encaisser de telles pénalités.

À preuve, dans la plupart des cas, ils ne respectent même pas les normes actuelles établies par l’EPA en matière d’émissions de GES. Ils s’en sortent en payant des pénalités faramineuses qui finissent par se retrouver sur la facture du consommateur. Les gouvernements américains et canadiens ne devraient-ils pas plutôt imposer un principe de bonus-malus pénalisant plutôt le consommateur, comme en Europe ? La question se pose.


POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Normes environnementales : l'avenir est-il encourageant?

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    À quoi s’attendre du Honda Prologue électrique ?
  2. 2
    Une pénurie de batteries historique dans l’industrie de l’automobile ?
  3. 3
    Acura Integra : d’autres versions seraient déjà dans les plans
  4. 4
    L’effeuillage du Mercedes-Benz GLC 2023 est commencé
  5. 5
    Rabais pour véhicules électriques : Québec fera monter le plafond à 65 000 $
  6. 6
    Cummins dévoile un moteur à hydrogène qui pourrait remplacer le diesel

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.