RPM

Lexus : la production du NX débute à l’usine canadienne

Lexus débute la production des VUS compacts NX et NX hybride à son usine canadienne de Cambridge, en Ontario.

EN RÉSUMÉ
  • Lexus, sous la filiale Toyota Motor Manufacturing Canada, débute la production des NX et NX hybride.
  • On dénombre désormais 4 modèles Lexus construits au Canada.

L’usine Toyota Motor Manufacturing Canada (TMMC) a vu le jour en Ontario il y a de cela 30 ans. Quelques années après son ouverture de 1988, en 2003, il s’agissait de la première installation hors-japon à être chargée de produire des véhicules Lexus. Jusqu’à ce jour, seuls les modèles RX ont été construits pour la marque Lexus à l’usine de Cambridge, en Ontario. En revanche, les choses évoluent finalement pour l’équipe de 8 500 personnes de TMMC. Effectivement, Lexus annonçait en date d’hier via un communiqué de presse que la production du NX et NX hybride avait débuté, après avoir annoncé en 2019 que la production serait entamée au début de l’an 2022.

Il faut se remémorer qu’un long chemin a dû être parcouru afin que TMMC puisse débuter la production de ces modèles. On se rappelle tout d’abord d’un investissement de 1,4 milliards de dollars canadiens en 2018, qui avait pour but de modifier et adapter les usines Nord et Ouest afin qu’elles puissent accueillir la plateforme de la nouvelle architecture globale de Toyota (TNGA). Cet investissement a permis la réorientation de TMMC vers la production de modèles comme le RAV4 et RAV4 hybride, proches cousins du NX et NX hybride.

Ceci-dit, l’usine a une capacité de production d’au plus 50 000 véhicules par an, tous modèles confondus. Ce sont les Toyota RAV4 et RAV4 hybride qui y sont construits, en plus des Lexus RX 350 et RX 450h, sans oublier les NX et NX hybride qui viennent de s’ajouter. Ce sont environ 9 millions de voitures qui ont été produites depuis l’ouverture de l’usine à la fin des années 80.

Les usines de l’industrie automobile semblent se multiplier au Canada depuis quelques temps, alors que RPM rapportait il y a quelques semaines que General Motors se lançait dans la fabrication d’une usine à Bécancour, ou encore que Stellantis annonçait elle aussi la fabrication d’une usine de batterie en Ontario. Le Canada semble de toute évidence être un pays attrayant pour les constructeurs automobiles qui cherchent à y établir des usines, surtout considérant la forte présence d’énergie renouvelable, en ce début de transition vers l’électrification des transports.

Plus de détails :

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Lexus NX 350 F-Sport ou Toyota RAV4 Prime 2022?

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    Acura Integra : d’autres versions seraient déjà dans les plans
  2. 2
    L’effeuillage du Mercedes-Benz GLC 2023 est commencé
  3. 3
    Rabais pour véhicules électriques : Québec fera monter le plafond à 65 000 $
  4. 4
    Cummins dévoile un moteur à hydrogène qui pourrait remplacer le diesel
  5. 5
    Tout ce que nous savons sur la Ford Mustang 2024
  6. 6
    La Subaru Legacy reçoit des changements esthétiques pour 2023

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.