RPM

Le nombre de collisions mortelles au Canada n’a jamais été aussi bas

Selon les données de Transports Canada sur les collisions de voitures mortelles, l’automobile d’aujourd’hui est plus sécuritaire que jamais.

Il est parfois facile de pester contre les nombreux systèmes d’aide à la conduite que comprend l’automobile d’aujourd’hui, mais sachez que ces technologies ont leur raison d’être. Selon les plus récentes statistiques de Transports Canada, le nombre d’automobilistes canadiens qui décèdent au volant de leur véhicule à la suite d’une collision est plus bas que jamais.

Les plus récentes données proviennent de 2019 et ont été cumulées par la Base nationale de données sur les collisions (BNDC) de Transports Canada. Elles touchent principalement les collisions sur la route qui ont fait l’objet d’un rapport de police au pays. Ces renseignements sont fournis annuellement par les provinces et les territoires.

Pourquoi 2019 ? Parce que les chiffres de 2020 et de 2021 pourraient être biaisés en raison des confinements reliés à la pandémie de COVID-19.

Simulation de collision

Les chiffres les plus bas de l’histoire

Et les données sont claires : on constate, en effet, une diminution du nombre de décès, de blessures graves et du nombre total de blessés. À titre de référence, en l’an 2000, le Canada comptait un total de 2 548 collisions mortelles, 153 290 avec blessures et 15 581 avec blessures graves.



En 2019, ces chiffres avaient été réduits à 1 622 pour les collisions mortelles, à 104 169 pour les blessures et à 8 917 pour les blessures graves. Le groupe d’âge le plus touché demeure les 65 ans ou plus.

Ces chiffres sur les décès et les blessures sur la route sont les plus bas jamais enregistrés depuis que Transports Canada recueille de telles données depuis le début des années 1970.

Accident mortel

Pas le même portrait pour les piétons

Une autre donnée intéressante est celle des victimes décédées selon le type d’usagers sur la route. L’information comprend des données de 2015 à 2019. On constate une légère baisse du côté des cyclistes (de 49 en 2015 à 38 en 2019) et des motocyclistes (de 211 en 2015 à 187 en 2019).

Mais ce n’est malheureusement pas la même histoire pour les piétons. Le nombre de décès a bougé à la hausse ; 299 en 2015 et 314 en 2019. La statistique avait toutefois atteint son pic en 2016 où 355 piétons avaient perdu la vie sur la route au Canada.

Simulation de collision avec un piéton

Ces renseignements se révèlent néanmoins très révélateurs. Bien qu’il y ait encore beaucoup de travail à faire pour rendre les véhicules encore plus sécuritaires, on constate qu’il y a eu belle évolution chez les constructeurs d’automobiles, et que les technologies d’aide à la conduite, pour la plupart, ont réellement contribué à sauver des vies.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Collision due au soleil aveuglant : serez-vous responsable des dommages?

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    Mercedes-AMG dévoile un concept électrique, le Vision AMG
  2. 2
    Kia produira des fourgons électriques dans une nouvelle usine dédiée
  3. 3
    Toyota introduit la Sienna 25e Anniversaire 2023
  4. 4
    Le Circuit électrique modifie ses tarifs pour les bornes de niveau 2 à 7 kW
  5. 5
    À quoi s’attendre du Honda Prologue électrique ?
  6. 6
    Une pénurie de batteries historique dans l’industrie de l’automobile ?

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.