RPM

Le Lexus RZ450e électrique pourrait être équipé d’un volant « yoke »

Une première image de l’habitacle du Lexus RZ450e montre qu’il pourrait bel et bien être équipé de ce volant controversé.

EN RÉSUMÉ
  • Contrairement au Toyota bZ4X qui n’offrira pas de volant de ce type chez nous, le Lexus RZ en serait équipé.
  • Lexus a confirmé que le volant du type « yoke » sera offert aux États-Unis, mais n’a encore rien confirmé pour notre marché.
  • La rotation de ce volant serait limitée à 150 degrés.

Lors de notre essai de la Tesla Model S Plaid, l’automne dernier, nous étions tous d’avis que son volant du type « yoke » ne se révèle aucunement convivial pour la conduite au quotidien. La raison principale réside dans le fait que sa rotation s’effectue de la même manière qu’un volant ordinaire, ce qui le rend presque insupportable à basse vitesse ou durant des manœuvres de stationnement. Il semble que Lexus veuille corriger ce défaut avec son prochain RZ450e électrique.

Le RZ est en quelque sorte le clone mécanique du Toyota bZ4X, lequel sera officiellement dévoilé le 20 avril prochain. La division de luxe de Toyota n’a encore rien confirmé quant à ses caractéristiques techniques, mais il semble bien que son moteur sera alimenté par la même batterie dont la capacité est chiffrée à 71,4 kilowattheures.

Dans le cas du bZ4X, cette batterie permet d’alimenter un ou deux moteurs électriques dont la puissance varie entre 201 et 215 chevaux. L’autonomie maximale est estimée à 402 kilomètres pour la version à 2 roues motrices (un moteur). Le RZ reprendra sans doute intégralement ces mêmes caractéristiques.

Une réplique directe à Tesla

Il est clair que Lexus tente d’attirer des acheteurs de Tesla avec le volant du type « yoke », et ce, malgré des problèmes en termes d’ergonomie. Rappelons que le « yoke » sera aussi offert du côté du bZ4X sur d’autres marchés.

Lexus pourrait toutefois corriger les défauts de ce volant controversé en modifiant son ratio de démultiplication, c'est-à-dire que sa rotation se limiterait à 150 degrés. Autrement dit, il ne serait pas nécessaire d’effectuer une rotation à 360 degrés pour effectuer une manœuvre à basse vitesse, par exemple.

Selon toute vraisemblance, Lexus n’aura pas le choix d’incorporer un système à ratio variable qui permettrait à ce volant de varier le degré de rotation en fonction de la vitesse du véhicule. Ce serait la seule façon de s’assurer qu’il peut fonctionner en toute sécurité et avec une ergonomie décente.

Cela étant dit, si l’on se fie au passé du géant Toyota/Lexus, le constructeur aura bien étudié la chose avant de la mettre en marché. En outre, bien que Lexus ait confirmé à des médias américains qu’elle passerait du côté du modèle de production aux États-Unis, rien n’a encore été mentionné pour notre marché. Nous en saurons plus le 20 avril.

Plus de détails :


POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : La Tesla Model S Plaid 2021 nous emmène dans une autre dimension

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    Kia produira des fourgons électriques dans une nouvelle usine dédiée
  2. 2
    Toyota introduit la Sienna 25e Anniversaire 2023
  3. 3
    Le Circuit électrique modifie ses tarifs pour les bornes de niveau 2 à 7 kW
  4. 4
    À quoi s’attendre du Honda Prologue électrique ?
  5. 5
    Une pénurie de batteries historique dans l’industrie de l’automobile ?
  6. 6
    Acura Integra : d’autres versions seraient déjà dans les plans

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.