RPM

La Mercedes-Benz 300 SL 1958 de Juan Manuel Fangio à l’encan

Attention, les millions vont pleuvoir, la Mercedes-Benz 300 SL Roadster 1958 du légendaire pilote Juan Manuel Fangio passe à l’encan.

La Mercedes-Benz 300 SL Roadster 1958 que Juan Manuel Fangio a reçu en cadeau de la part de Mercedes-Benz à la fin de sa carrière passera sous le marteau de l’encan. Les millions pleuvront-ils ? Sans aucun doute, deux légendes se rencontrent.

Juan Manuel Fangio figure dans la courte liste des plus grands pilotes automobiles de l’histoire. Même des légendes vivantes comme Michael Schumacher et Lewis Hamilton ont parlé de ses exploits avec beaucoup humilité. Originaire d’Argentine, Fangio a fait de la compétition au volant de Lancia, de Maserati, de Ferrari et, naturellement, de Mercedes-Benz. Sa carrière l’a mené sur le podium à de multiples reprises, ce qui a fait de lui le champion du monde de F1 à 5 occasions.

Mercedes-Benz 300 SL Roadster 1958

C’est fini

À la suite de sa quatrième place au Grand Prix de France en 1958, il est sorti de sa voiture, a regardé ses mécanos et a tout simplement affirmé : « C’est fini ! » Juan Manual Fangio venait de prendre sa retraite. Pour le remercier de son exceptionnelle implication en course automobile et de ses victoires au volant de Mercedes-Benz en 1954 et 1955, le constructeur allemand lui a offert une 300 SL Roadster 1958. Le choix de la couleur n’est pas innocent, on a opté pour un bleu léger et une sellerie de cuir beige pour reproduire l’esprit du drapeau argentin.

Mercedes-Benz 300 SL Roadster 1958

Il l’aimait

Fangio a affirmé à plusieurs reprises que cette SL était l’une de ses voitures préférées. On peut le croire puisqu’il a roulé plus de 70 000 kilomètres derrière son volant autant en Europe qu’en Amérique du Sud. D’ailleurs, il ne s’est jamais départi de la SL. Mme après son décès, en juillet 1995, à Buenos Aires, en Argentine, elle est demeurée au sein de la famille. On peut donc affirmer que cette SL n’a eu qu’un seul propriétaire, Juan Manuel Fangio.

Mercedes-Benz 300 SL Roadster 1958

Une seule mise, la maximale

La vente à l’encan aura une forme très particulière entre le 28 mars et le 4 avril. Les acheteurs n’auront droit qu’à une seule mise en secret, la maximale qu’ils désirent faire. Pas de droit de réplique. De plus, le prix de vente final ne sera pas dévoilé. Tout se fera donc dans le plus grand secret. Considérant le fait qu’il s’agit d’une 300 SL Roadster et l’histoire de cette voiture, il est absolument impossible que cette SL ne devienne pas l’une des plus évaluées dans le monde.

Mercedes-Benz 300 SL Roadster 1958

Tournée européenne

Une fois la vente complétée, elle fera une brève tournée européenne dans divers endroits dont Saint-Moritz, en Suisse, et Londres, en Angleterre, là où la voiture se trouve d’ailleurs actuellement. Pour plus d’information ou pour faire une mise, c’est la maison RM Sotheby’s qui est responsable de la vente de cette pièce d’exception.

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    Une pénurie de batteries historique dans l’industrie de l’automobile ?
  2. 2
    Acura Integra : d’autres versions seraient déjà dans les plans
  3. 3
    L’effeuillage du Mercedes-Benz GLC 2023 est commencé
  4. 4
    Rabais pour véhicules électriques : Québec fera monter le plafond à 65 000 $
  5. 5
    Cummins dévoile un moteur à hydrogène qui pourrait remplacer le diesel
  6. 6
    Tout ce que nous savons sur la Ford Mustang 2024

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.