RPM

L'incendie sur le navire Felicity Ace tire à sa fin

Selon l’un des capitaines responsables de l’opération d’extinction de l’incendie, il ne resterait plus rien à brûler à bord du navire.

L’incendie sur le navire de cargaison Felicity Ace, qui transportait près de 4 000 véhicules du groupe Volkswagen depuis l’Europe, semble enfin tirer à sa fin. Selon ce que rapporte l’un des capitaines responsables de diriger l’opération, il ne resterait plus rien pour alimenter l’incendie.

Depuis mercredi dernier, le 16 février, un gigantesque navire de cargaison brûle sans cesse dans l’océan Atlantique, entraînant la perte de quelque 1 100 modèles Porsche, 189 Bentley et d’autres modèles Audi et Volkswagen. Heureusement, les 22 membres de l’équipage ont été évacués très tôt, et personne n’a été blessé.


Plusieurs véhicules électriques à bord

De plus récentes informations sur la tragédie nous proviennent du capitaine João Mendes Cabeças qui se serait confié au média Reuters. Il explique que, même si une équipe de pompiers a tenté d’arroser la coque du bateau au cours du week-end pour la refroidir, des véhicules électriques à bord continuaient d’alimenter l’incendie.

Le navire Felicity Ace


Rappelons qu’un véhicule électrique ne brûle pas de la même manière qu’un véhicule thermique en ce sens qu’il peut prendre plusieurs jours avant de s’éteindre en raison des cellules de la batterie.


La tragédie tire à sa fin

Il a ensuite mentionné être préoccupé par le fait que l’incendie se frayait un chemin vers les réservoirs de carburant du navire. Il assure toutefois que l’incendie demeure sous contrôle, et qu’il ne voit pas de risque environnemental majeur. Il affirme même que tout semble tirer à sa fin, signe qu’il ne resterait plus grand-chose à brûler. Selon M. Cabeças, les pompiers pourront bientôt monter à bord afin d’entamer le processus de remorquage, soit vers l’Europe ou les Bahamas. La cause de l'incendie est encore inconnue.

Le navire Felicity Ace


De son côté, l’économiste Patrick Anderson avait estimé les coûts de l’incident à 282 millions $ US. Ce chiffre ne compte toutefois pas les pertes que le groupe Volkswagen devra encaisser en termes de ventes et aussi parce qu’il devra reconstruire ces véhicules, sans compter les délais de livraison auxquels les consommateurs devront faire face.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : L'impact de la pénurie automobile sur le marché de l'occasion

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    Kia produira des fourgons électriques dans une nouvelle usine dédiée
  2. 2
    Toyota introduit la Sienna 25e Anniversaire 2023
  3. 3
    Le Circuit électrique modifie ses tarifs pour les bornes de niveau 2 à 7 kW
  4. 4
    À quoi s’attendre du Honda Prologue électrique ?
  5. 5
    Une pénurie de batteries historique dans l’industrie de l’automobile ?
  6. 6
    Acura Integra : d’autres versions seraient déjà dans les plans

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.