MODÈLES (Fiche technique, prix, évaluation)

CONTENU (Essais, actualité, chroniques, vidéos)

  1. Vous avez aucune alerte.
RPM

Ford : vers un adieu de la vente en concession?

Le PDG de Ford parlait de long en large de l’avenir des concessionnaires de la marque lors d’une conférence et leur vocation est incertaine.

EN RÉSUMÉ
  • Ford veut se concentrer sur la vente en ligne.
  • On vise des prix non-négociable.
  • Ce n’est cependant pas la fin pour les concessionnaires.

Le modèle traditionnel des concessionnaires automobiles est remis en question depuis quelques temps déjà, alors que des joueurs comme Tesla l’abandonnent carrément en n’offrant que des points de services. Hier se tenait la 38e conférence annuelle Bernstein qui porte sur les décisions stratégiques des plus grosses entreprises de la planète, et Jim Farley, PDG de Ford, n’a pas manqué de se faire entendre. Il annonçait principalement que Ford se devait de se tourner vers un modèle d’affaires 100% en ligne.

La négociation, ça n’existe pas

Dans le monde idéal que présente Jim Farley, tout le catalogue de Ford est disponible à la portée d’un clic. Suffit de sélectionner et de configurer le modèle désiré en ligne, ou bien de choisir l’un des modèles préconfiguré qui est disponible en inventaire et le tour est joué.

M. Farley précise d’ailleurs que l’implantation de ce modèle d’affaires éliminerait complètement pour le consommateur l’option de négocier avec le constructeur côté prix. Bien que cela puisse sembler absurde à première vue, il faut se rappeler que les concessionnaires ont souvent la fâcheuse habitude de vendre un véhicule au-dessus du prix commandé par le constructeur en utilisant divers stratagèmes. Un tel modèle d’affaires pourrait ainsi être bénéfique au consommateur notamment dans cette optique, en plus d’assurer une simplification du processus d’achat.

Une réorientation du réseau de concessionnaire

Nous sommes encore bien loin d’une telle réalité, surtout que le vaste réseau actuel de concessionnaires aura certainement son mot à dire là-dessus. Jim Farley a d’ailleurs brièvement touché le sujet hier, lors de ladite conférence, et il propose une solution qui commence déjà à être proposée ailleurs dans l’industrie.

Tout d’abord, les concessions actuelles demeureraient tout de même des centres de service pour les clients de la marque. Ceux-ci conserveraient leurs activités de réparations et installations mécaniques, mais bénéficieraient d’une tout autre vocation : celle de la gestion d’un programme d’abonnement.

Effectivement, le PDG du groupe expliquait que des propriétaires de Ford Mustang Mach-E ou F-150 Lightning pourraient être bien heureux de se retrouver derrière le volant d’une Mustang ou d’un produit Super Duty pour le week-end, et que le réseau de concessionnaire actuel était idéal pour soutenir ce genre d’opérations.

On ne sait pas ni quand ni comment cette transformation aura lieu, puisque pour l’instant, les seules indications que nous avons quant à son existence proviennent dudit discours tenu par Jim Farley hier.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Ford Mustang Mach-E : pourquoi certains concessionnaires en ont et d'autres pas?

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    Un Québécois fracasse un record de vitesse au volant de sa Tesla Model S Plaid
  2. 2
    Les premières images de la Hyundai IONIQ 6 font surface
  3. 3
    Des Hyundai IONIQ 5 sont à vendre à prix exubérants
  4. 4
    Toyota bZ4X et Subaru Solterra : des roues qui peuvent soudainement se détacher
  5. 5
    Volkswagen présente sa première berline électrique : la ID. AERO
  6. 6
    Une plaque personnalisée à vendre pour 24,3 millions de dollars

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.