RPM

Elon Musk promet une Tesla sans volant et ni pédales d’ici 2024

Lors d’une conversation téléphonique avec ses actionnaires, Elon Musk a confirmé l’arrivée du Robotaxi, une Tesla entièrement autonome privé d’un volant et de pédales.

EN RÉSUMÉ
  • Elon Musk aimerait que le Robotaxi soit moins coûteux que l’autobus ou le métro.
  • La production du Tesla Robotaxi commencerait en 2024.
  • En 2019, M. Musk avait promis l’arrivée du Robotaxi en 2020.

Fidèle à ses habitudes, Elon Musk arrive avec d’autres promesses extravagantes. Après avoir annoncé que Tesla ne prévoit commercialiser aucun nouveau modèle en 2022, y compris les très attendus Cybertruck et Roadster, le milliardaire affirme que, en 2024, Tesla produirait des Robotaxis en grande quantité. Il s’agirait de véhicules entièrement autonomes et privés d’un volant et de pédales.

Notre cher M. Musk aurait fait cette annonce lors d’une conversation téléphonique avec ses actionnaires à la suite du premier trimestre de Tesla. Il affirme que le Robotaxi comporterait les plus récents avancements du constructeur en matière de conduite entièrement autonome. Rappelons que, plus tôt cette année, M. Musk avait annoncé que Tesla ne commercialiserait aucun nouveau modèle en 2022 en raison du fait qu’elle se concentrera davantage sur les véhicules sans conducteur.

Outre le fait qu’il soit privé de l’intervention humaine, le Tesla Robotaxi vise à offrir un moyen de transport plus abordable que le transport en commun, comme l’autobus ou le métro. En effet, Tesla aimerait arriver à un véhicule dont le coût par kilomètre parcouru est le plus bas des véhicules du type navette.

Plusieurs défis à relever

Bien sûr, les promesses d’Elon Musk sont à prendre avec un grain de sel, car le milliardaire est reconnu pour ses grandes ambitions qui ne voient pas toujours le jour. Souvenons-nous en 2019 lorsque M. Musk avait promis qu’un Robotaxi arriverait en 2020…

De plus, l’implantation d’un taxi autonome devra d’abord franchir quelques étapes avant de réellement voir le jour. D’une part, on ne sait pas encore si Tesla compte mettre ce Robotaxi à la disposition de tous les consommateurs ou si elle l'offrira dans le cadre d'un service conçu et contrôlé par Tesla. Ensuite, il y a toutes les notions de sécurité et d’éthique quant à l’exploitation d’un tel taxi qui pourrait freiner la commercialisation du projet.

Un véhicule privé d’un volant et de pédales serait techniquement qualifié de véhicule autonome de niveau 5. Le problème, c’est que le système de conduite entièrement automatique (Full Self Driving ou FSD) de Tesla en serait actuellement au niveau 2 d’autonomie, c'est-à-dire qu’il nécessite toujours l’attention et l’implication du conducteur par moments.

Au moment d’écrire ces lignes, selon les normes de la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), aux États-Unis, il n’existe aucun véhicule autonome de niveau 5 sur le marché, outre quelques projets pilotes en zones contrôlés, comme le service Cruise de General Motors à San Francisco.


POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Essai éclair : Tesla Model Y 2021

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    Kia produira des fourgons électriques dans une nouvelle usine dédiée
  2. 2
    Toyota introduit la Sienna 25e Anniversaire 2023
  3. 3
    Le Circuit électrique modifie ses tarifs pour les bornes de niveau 2 à 7 kW
  4. 4
    À quoi s’attendre du Honda Prologue électrique ?
  5. 5
    Une pénurie de batteries historique dans l’industrie de l’automobile ?
  6. 6
    Acura Integra : d’autres versions seraient déjà dans les plans

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.