RPM

3,6 milliards pour les usines canadiennes de Stellantis afin de construire des véhicules électriques

Les usines de Windsor et Brampton, en Ontario, se verront allouées plus de 3,6 milliards de dollars afin d’être réaménagées

EN RÉSUMÉ
  • Les usines de Brampton et Windsor recevront un investissement de plus de 3,6 milliards de dollars d’ici 2024
  • Cet investissement permettra de moderniser ces usines afin de progresser vers la production de voitures électriques
  • On ne connait toujours pas les modèles qui y seront produits

C’est hier que l’on apprenait lors d’une conférence menée par Mark Stewart, Directeur des opérations pour Stellantis Amérique du Nord, que les deux usines du constructeur situées en Ontario bénéficieraient d’un important investissement dans les années à venir. M. Stewart, accompagné de Justin Trudeau et de Doug Ford, chiffrait cet investissement à 3,6 milliards de dollars canadien.

Alors qu’on se remémore l’investissement de 5,2 milliards de dollars dans la construction d’une usine de batterie annoncé en mars dernier, Stellantis revient à la charge avec un autre investissement du genre. Cette fois, on vise plutôt les usines déjà existantes chez Stellantis, plutôt que la création d’une toute nouvelle structure.

Ce montant permettra notamment la modernisation et le réaménagement des usines de Windsor et de Brampton dans le but d’assurer la production de véhicules hybrides rechargeables et électriques d’ici 2024. On ne sait toujours pas quels modèles précis seront assemblés dans ces usines modernisées, mais on sait que les Chrysler Pacifica , Pacifica Hybrid, Chrysler Grand Caravan, Dodge Charger et Challenger ainsi que Chrysler 300 y sont déjà produites.

Le constructeur mise d’ailleurs fort sur l’électrification de sa flotte, alors que le constructeur confirmait il y a quelques temps l’arrivée d’un futur « muscle car » électrique. Il bénéficiera d’ailleurs de l’aide des gouvernements provinciaux et fédéraux, d’où la présence des deux premiers ministres respectifs sur les lieux de l’annonce. Stellantis aura droit à du financement de la part de ces deux parties à la hauteur de plus de 500 millions de dollars.

On note aussi que le centre de recherche et développement automobile du groupe bénéficiera en partie de cet investissement de 3,6 milliards de dollars , d’autant plus que deux centres de compétences connexes seront aussi créés dans la province ontarienne. De toute évidence, le Canada tâche définitivement de se positionner aux premières loges de la révolution électrique : on vise à établir une chaîne d’approvisionnement complètement canadienne, de la mine à l’usine de recyclage, comme le disait Doug Ford en mars dernier.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Les sièges arrière de la Chrysler Pacifica Pinnacle 2021

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    Acura Integra : d’autres versions seraient déjà dans les plans
  2. 2
    L’effeuillage du Mercedes-Benz GLC 2023 est commencé
  3. 3
    Rabais pour véhicules électriques : Québec fera monter le plafond à 65 000 $
  4. 4
    Cummins dévoile un moteur à hydrogène qui pourrait remplacer le diesel
  5. 5
    Tout ce que nous savons sur la Ford Mustang 2024
  6. 6
    La Subaru Legacy reçoit des changements esthétiques pour 2023

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.