RPM

Le Projet Arrow franchit une nouvelle étape

Amorcé en 2020, le projet du véhicule électrique canadien Arrow se concrétise avec le début de l’assemblage du prototype de démonstration.

Les plus connaisseurs savent que depuis l’aventure de la Bricklin SV-1 ou de la Manic GT, peu de voitures canadiennes ont vu le jour, mis à part des projets spéciaux nichés. Pourtant, un concours lancé par l’Association des manufacturiers de pièces automobiles (APMA), il y a quelques années, vient de franchir une nouvelle étape, prouvant son sérieux. Le prototype électrique nommé Projet Arrow, entièrement conçu et fabriqué au Canada, a atteint son avant-dernière phase, soit le début de l’assemblage du véhicule de démonstration.

En 2020, l’APMA avait lancé un concours à des écoles de design à travers le pays pour créer un concept de véhicule zéro émission. L’École de design industriel de l’Université Carleton avait remporté les honneurs, amorçant la première phase du projet collaboratif qui s’est poursuivi avec la réalisation virtuelle du concept. Le projet en est maintenant à sa troisième étape, ingénierie et construction. M. Fraser Dunn, l’ingénieur en chef de l’Arrow, annonçait en décembre dernier qu’un prototype conduisible devrait faire son apparition à la fin de l’année 2022. Puis en 2023, l’Arrow entreprendra son ultime phase avec sa première sortie publique, qui pourrait se faire lors du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, avant d’entamer une tournée de deux ans à travers les salons automobiles de la planète.

Photo: APMA

Bien que l’objectif initial consistait à fabriquer un seul exemplaire, la production de masse demeurait une possibilité, mais pas une garantie. « Nous ne nous contentons pas de montrer un véhicule théorique », a déclaré M. Flavio Volpe, président de l’APMA. « Nous construisons une voiture qui peut entrer en production sérieuse. »

VUS intermédiaire

« Nous voulions nous assurer que nous concevions le Arrow d’une manière qui soit crédible pour un véhicule dont la production se situerait entre 50 000 et 60 000 unités par an », a précisé M. Fraser Dunn. Le VUS à quatre places pourrait se détailler entre 40 000 $ et 60 000 $ s’il devait se retrouver sur la chaîne de montage. En termes de dimensions, le multisegment intermédiaire s’inscrit entre les Tesla Model X et Y et le Volkswagen ID.4. Sa batterie quant à elle, reposerait sur des cellules cylindriques de VoltaXplore, une coentreprise annoncée au printemps dernier entre Martinrea International inc. et la société montréalaise de graphène NanoXplore Inc.

Photo: APMA

Miroir de l’expertise canadienne

Selon les concepteurs, l’offre de milieu de gamme et les éléments de construction contemporains du Projet Arrow le rendraient viable pour la production et feraient du véhicule une vitrine pour exposer l’expertise canadienne. L’ingénieur en chef soulignait que l’équipe d’Arrow prévoyait garder le véhicule simple. Elle misait sur la légèreté et la réduction de la complexité, en éliminant les composants superflus et en limitant au minimum le nombre de pièces individuelles. La structure de la carrosserie serait composée de huit mégapièces soudées sur mesure au laser tandis que les cadres avant et arrière du concept reposeraient sur des mégacoulages en magnésium, inspirés par Tesla, afin de minimiser les supports traditionnels en acier.

Photo: APMA

Année modèle 2025

Spécifiquement conçu pour les consommateurs nord-américains moyens, le prototype serait construit selon les normes de sécurité des véhicules automobiles du Canada pour l’année modèle 2025. De plus, l’équipe de conception aurait également prévu une série de caractéristiques adaptées pour les temps froids dont l’ajout de systèmes de préconditionnement de la batterie, de dégivrage super efficace, de même qu’un système de chauffage de l’habitacle à faible consommation d’énergie.

Pour M. Volpe, le Projet Arrow est l’occasion de « montrer au monde que nous avons construit un produit de qualité du début à la fin ». Bien que le président de l’APMA ne puisse garantir que les Arrow sortiront un jour d’une chaîne de montage, il n’exclut pas non plus cette possibilité.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Profession : mécanicien de véhicules électriques

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    BMW M4 CSL 2023 : de la piste à la route à la piste
  2. 2
    Cadillac Escalade-V 2023 : le V8 n'a pas dit son dernier mot
  3. 3
    Un tout nouveau Land Rover Range Rover Sport pour 2023
  4. 4
    7,1 pouces de plus pour le Bentley Bentayga
  5. 5
    Le BMW iX1 2023 se dévoile un peu plus
  6. 6
    Un moteur V12 pour le Ferrari Purosangue 2023

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.