MODÈLES (Fiche technique, prix, évaluation)

CONTENU (Essais, actualité, chroniques, vidéos)

  1. Vous avez aucune alerte.
RPM

DeLorean Alpha5 : le 0 à 88 mi/h en 4,35 secondes

DeLorean revient une fois de plus à l’avant-scène avec le dévoilement de la berline sport électrique, l’Alpha5 2023.

EN RÉSUMÉ
  • Seulement 88 exemplaires seront produits.
  • Elle offre une autonomie de 483 kilomètres.
  • Elle sera assemblée en Italie, mais sera mue par des moteurs anglais.

La renaissance de la marque américaine DeLorean continue à faire parler d’elle. Après avoir titillé le monde de l’automobile depuis plusieurs mois avec des images, on découvre enfin le produit qui marquera le « grand retour » de DeLorean. Il ne s’agit pas d’un coupé comme on s’y attendait, mais bien d’une berline entièrement électrique.

De toute évidence, les gens qui forment la nouvelle génération de la marque DeLorean sont impatients de nous faire découvrir leur création. Techniquement, le dévoilement officiel se fera dans le cadre des activités de Pebble Beach le 18 août prochain. Toutefois, pour le monde virtuel, on parle du 31 mai 2022. Incapable d’attendre 24 heures de plus, on découvre enfin quel est le bolide qui marquera le retour de DeLorean, l’Alpha5 2023.

Référence à la DMC-12

Plusieurs s’attendaient à un coupé comme le modèle d’origine dans les années 1980, mais non, même si l’Alpha5 ne compte que 2 portières, elle cadre dans le monde des berlines. Afin de de faire un lien avec le passé, la nouvelle équipe a suivi les pas de John DeLorean en faisant appel à Italdesign pour les lignes de la carrosserie de la voiture. Tout comme la DMC-12 (1981 et 1982), l’Alpha5 reçoit des portières du type papillon (Gullwing en anglais), des traits francs et majoritairement horizontaux de même qu’une lunette avec des volets. Le nez, mince et fin, intègre des DEL pour l’éclairage en plus d’une nouvelle signature visuelle en optant pour DeLorean à la place du DMC de l’époque. Les puristes en seront déçus. Visant un impressionnant aérodynamisme, les stylistes ont obtenu un coefficient de traînée de seulement 0,23. Bien qu’elles soient complètement différentes, les jantes à multibras font, elles aussi, un clin d’œil aux roues de la DMC-12. À l’arrière, en plus des volets, un autre rappel se manifeste avec les 3 lignes de DEL qui sont une référence directe aux 3 étages des feux du DMC-12.

Cabine épurée

Quatre personnes pourront prendre place à bord de l’Alpha5. Tel que précisé précédemment, l’accès se fera par des portes papillon. Toutefois, ces dernières sont suffisamment larges pour permettre l’accès aux deux rangées de sièges. On utilise le même principe que la Koenigsegg Gemera. Avec ses 4 sièges baquets, seulement 4 personnes pourront y prendre place. Bien que ce ne soit encore que des images numériques, on devine une aire de vie simple et épurée avec, pour seule décoration, deux écrans, l’un pour l’instrumentation, et l’autre, pour le système multimédia.

Le 0 à 142 kilomètres/heure (0 à 88 mi/h)

Pour le moment, les données techniques demeurent limitées. Le constructeur affirme que le modèle de performance de base sera alimenté par une batterie de 100 kilowattheures. Le communiqué suggère qu’au moins une autre batterie sera offerte pour assurer une plus grande autonomie que les 483 kilomètres de la version d’entrée de gamme. Pas un seul mot sur la puissance des moteurs, mais il semble que la transmission intégrale soit de série. Fait à noter, bien qu’on ne connaisse pas encore l’équipementier responsable de la conception des moteurs, on sait qu’il est d’origine anglaise. DeLorean soutient que le 0 à 100 kilomètres/heure sera bouclé tout juste au-dessus des 3 secondes, alors que le 0 à 142 kilomètres/heure (0 à 88 mi/h) sera l’affaire de 4,35 secondes. Pourquoi 88 mi/h ? C’est une référence directe aux 88 mi/h nécessaires dans « Retour vers le futur » pour passer d’une époque à l’autre ! L’assemblage sera fait en Italie.

88 exemplaires

On ne peut pas dire que DeLorean vise un grand volume de production pour l’Alpha5 avec 88 exemplaires seulement. Clairement, on vise les nostalgiques de la DeLorean d’origine. Exactement comme John DeLorean le disait à l’époque, Joos de Vries, le patron de l’actuelle DeLorean, leur bolide vise les personnes qui aiment conduire. Le vice-président de l’entreprise, Neilo Harris, va encore plus loin dans ses propos : « Nous avons l’occasion de revisiter une marque qui signifie beaucoup pour plusieurs personnes partout dans le monde depuis quatre décennies. DeLorean a touché tellement de vies et généré tellement de souvenirs… Nous sommes maintenant les témoins d’un nouveau chapitre de cette extraordinaire histoire. »

L’AVIS DE RPM

Espérons que la nouvelle génération de gestionnaires de DeLorean sera plus honnête que John DeLorean ne l’a été à l’époque.


POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : DeLorean, partie 1 : Les origines d'une voiture célèbre

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    Un Québécois fracasse un record de vitesse au volant de sa Tesla Model S Plaid
  2. 2
    Les premières images de la Hyundai IONIQ 6 font surface
  3. 3
    Des Hyundai IONIQ 5 sont à vendre à prix exubérants
  4. 4
    Toyota bZ4X et Subaru Solterra : des roues qui peuvent soudainement se détacher
  5. 5
    Volkswagen présente sa première berline électrique : la ID. AERO
  6. 6
    Une plaque personnalisée à vendre pour 24,3 millions de dollars

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.