MODÈLES (Fiche technique, prix, évaluation)

CONTENU (Essais, actualité, chroniques, vidéos)

  1. Vous avez aucune alerte.
RPM

BMW iX1, on le veut, mais on ne l’aura pas

Tout comme Mercedes-Benz a décidé de ne pas importer l’EQA, BMW prend la même décision avec le nouveau iX1.

EN RÉSUMÉ
  • L’iX1 offre une batterie de 64,7 kilowattheures.
  • La puissance de ses moteurs culmine à 313 chevaux.
  • Il propose une autonomie allant jusqu’à 438 kilomètres.

Dans la foulée du dévoilement de la 3e génération du X1, BMW a présenté une version i entièrement électrique baptisée iX1. Nous savions depuis un bon moment que ce modèle ferait son entrée dans le marché, cependant, ce que nous ne savions pas, c’est que BMW ne l’importera pas sur le marché canadien. Quelle déception !

Pour le moment, la seule option possible pour la nouvelle génération du X1 sera le xDrive28i, sur lequel Samuel a d’ailleurs écrit une actualité pour vous le présenter. Toutefois, quelques heures après le dévoilement du X1, on découvre en Europe une autre version, électrique cette fois, le BMW iX1.

Le bleu

Sur le plan esthétique, l’iX1 suit l’approche de l’i4. On reconnaît qu’il est un dérivé d’une version à motorisation thermique, mais on lui donne une collection d’accents bleutés qui donne le ton à sa différence. On en voit dans la partie inférieure où le crochet de chrome passe au bleu. On en voit également dans la grille de calandre, les bas de caisse et le pare-chocs arrière. C’est mesuré et de bon goût.

Une batterie de concessions

En termes de mécanique, l’iX1 partage la même plateforme que le X1 régulier. Nécessairement, n’étant pas construit pour être strictement électrique, les ingénieurs ont dû faire des concessions dans l’aménagement des composants. Bien qu’il y ait certainement des limites, on obtient une batterie d’une capacité de 64,7 kilowattheures, ce qui est passablement plus petit que les 82 kilowattheures (77 utilisables) qu’on trouve dans l’Audi Q4 e-tron. Toutefois l’iX1 peut faire un parallèle avec le Mercedes-Benz EQA qui est aussi un dérivé d’une construction traditionnelle et qui offre une batterie de 66,5 kilowattheures.

Puissance et autonomie

BMW ne lésine pas sur la cavalerie. L’iX1 vient de facto équipé de 2 moteurs électriques totalisant une puissance de 313 chevaux et un couple de 364 livres-pieds. À titre de comparaison, l’EQA ne propose que 190 chevaux, alors que le Q4 plafonne à 295 chevaux. On voit bien que BMW veut prendre le pas sur la sportivité dans le segment des VUS sous-compacts de luxe électriques. Selon le constructeur, l’iX1 pourra boucler le 0 à 100 kilomètres/heure en 5,7 secondes seulement et atteindre une vitesse de pointe de 180 kilomètres/heure.

BMW estime que la consommation oscillera entre 17,3 et 18,4 kilowattheures/100 kilomètres, ce qui lui assurerait une autonomie se situant entre 413 et 438 kilomètres. Il faut toutefois souligner que ces chiffres tiennent compte de l’évaluation selon le mode WLTP. Si l’EPA venait à faire le test de consommation, l’autonomie passerait certainement sous la barre des 380 à 400 kilomètres.

L’avis de RPM

Dans l’électrique, BMW propose actuellement le VUS iX à partir d’environ 80 000 $ et la berline i4 tout juste au-dessus des 54 000 $. Alors que BMW dit haut et fort se lancer dans l’électrification, quand elle dévoile enfin un produit qui saurait plaire à la masse, à la majorité qui ne veut pas d’un gros VUS ou, encore, d’une berline, elle nous dit non, il ne viendra pas au Canada.

À moins que BMW n’applique un prix hors norme à l’iX1, ce modèle serait un succès garanti pour le constructeur. Alors pourquoi ne viendra-t-il pas ? C’est bien simple, il n’y a aucune mesure qui force suffisamment les constructeurs à importer de tel véhicule au Canada. La production est limitée, et les fabricants d’automobiles choisissent et priorisent les marchés où les contraintes et les normes environnementales et d’émissions sont les plus contraignantes.

On peut bien tirer la pierre à BMW de nous refuser l’iX1 et, même, à Mercedes-Benz avec l’EQA, mais c’est entièrement la faute de nos gouvernements si on ne les voit pas chez nous. Tant que nous n’aurons pas de gouvernements sérieux concernant l’électrification de l’automobile, nous passerons au second tour ou nous passerons carrément notre tour comme c’est le cas avec l’iX1.


POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Recharge en hiver | BMW iX xDrive50 2022

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    Un Québécois fracasse un record de vitesse au volant de sa Tesla Model S Plaid
  2. 2
    Les premières images de la Hyundai IONIQ 6 font surface
  3. 3
    Des Hyundai IONIQ 5 sont à vendre à prix exubérants
  4. 4
    Toyota bZ4X et Subaru Solterra : des roues qui peuvent soudainement se détacher
  5. 5
    Volkswagen présente sa première berline électrique : la ID. AERO
  6. 6
    Une plaque personnalisée à vendre pour 24,3 millions de dollars

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.