RPM

Au tour de Lexus de s’électrifier avec le RZ 450e 2023

Sur la base du Toyota bZ4X, après le Solterra de Subaru, c’est au tour de Lexus de recevoir le RZ 450e 2023.

EN RÉSUMÉ
  • Il s’agit du premier véhicule électrique de Lexus.
  • Le rouage intégral DIRECT4 est de série
  • L’autonomie est estimée à 360 kilomètres.

Après plusieurs semaines d’effeuillage, Lexus procède au dévoilement de sa version du Toyota bZ4X, le Lexus RZ 450e 2023. Le style et l’équipement y sont, mais tout comme le bZ4X, l’autonomie sera une source de déception avec une estimation limitée à 360 kilomètres.

Lexus dévoile le RZ 450e 2023, son tout premier véhicule électrique en Amérique du Nord. Ce n’est toutefois pas le premier véhicule électrique du constructeur ; en effet, il existe bel et bien une version électrique de l’UX en Europe, l’UX 300e. C’est donc un premier départ chez nous avec ce RZ qui vient d’ailleurs compléter le trio avec le Toyota bZ4X et le Subaru Solterra. En effet, les trois véhicules partagent exactement la même plateforme de conception Toyota, l’e-TNGA.
Lexus RZ 450e 2023
Lexus RZ 450e 2023 Photo fournie par: Lexus

On ne peut plus Lexus

Lexus s’est forgé une image stylistique extrêmement forte au fil des années, particulièrement avec sa calandre en sablier surdimensionnée. En passant à l’électrique, cette grille devient inutile, mais les stylistes, tout en maintenant l’espace complètement fermé, ont réussi à maintenir cette importante caractéristique du constructeur. Tout comme dans le cas du bZ4X, l’éclairage des phares se fait entièrement à DEL, et l’on retrouve l’habituelle bande lumineuse en forme de crochet, un autre détail identitaire de Lexus. De profil, on suit les proportions imposées par le bZ4X, mais la sauce Lexus est très présente et bien intégrée avec des traits francs mais moins agressifs que sur les autres produits Lexus. On cherche définitivement à donner une forme de mouvement à la carrosserie, même à l’arrêt. En fonction de la version, le RZ aura droit à des jantes de 18 ou de 20 pouces. Pour ce qui est de l’arrière, on demeure proche du reste de la famille, du moins des autres VUS compacts avec un feu unique transversal similaire à celui des UX et NX. Lexus soutient que l’apport d’une « queue de canard » au hayon permet de faciliter l’écoulement de l’air tout en exerçant une pression négative sur le train arrière. Cette configuration permet également de garder la lunette plus propre, ce qui explique l’absence d’un essuie-glace.

Tout y est

Lexus se définit comme une marque de luxe ; il est donc normal que le RZ propose un degré d’équipement relevé. Toutefois, il se distingue des bZ4X et Solterra en adoptant sa propre planche de bord. Moins controversé que les deux autres, ce design offre une présentation plus simple mais plus élégante. On retrouve une instrumentation numérique conforme à ce qu’on trouve dans les autres modèles de la gamme Lexus. Comme pour toutes les récentes nouveautés dans la famille Toyota, le système multimédia est de dernière génération et utilise un écran de 14 pouces. Pour limiter les distractions, le RZ sera équipé d’un affichage tête haute. Trois sélections de couleurs, même à deux tons, seront livrables. Lexus ajoute que l’habillage des sièges est fait à 30 % de matière biologique renouvelable. Un toit ouvrant panoramique fixe s’invite, et il sera possible, tout comme dans le cas du Toyota Venza, de régler l’intensité de luminosité que le verre laisse passer.

Le plus puissant des trois

Si l’on se fie aux communications de Lexus, le RZ vient de facto avec le rouage intégral baptisé DIRECT4. Il compte deux moteurs électriques, un sur chaque essieu. Avec le RZ, on fait un mélange des genres issu des bZ4X. Sur le train avant, le moteur offre une puissance de 150 kilowatts (201 chevaux), alors que, à l’arrière, le moteur propose 80 kilowatts (107 chevaux). Toyota soutient que sa configuration technique permet de faire passer la puissance de 0 à 100 % d’un essieu à l’autre en fonction des conditions et des modes de conduite. Pour alimenter ces moteurs, on a choisi une batterie de 71,4 kilowattheures. Étonnamment, il s’agit de la plus petite batterie qui est également offerte dans le bZ4X. Ce dernier offre aussi une batterie de 72,8 kilowattheures. Ainsi alimenté, selon Lexus, le RZ équipé de roues de 18 pouces devrait être en mesure de faire 360 kilomètres. On peut donc s’attendre à moins pour les jantes de 20 pouces.

Détails manquants

Il faudra attendre de mettre la main sur le RZ pour en apprendre davantage sur le plan technique et sur son rendement. De plus, les prix et les différentes versions ne sont toujours pas dévoilés.

L’AVIS DE RPM

Lexus se lance dans le monde des véhicules électriques avec une technologie de transition, au même titre que le bZ4X. La plateforme e-TNGA est bonne, mais sera rapidement surclassée par des plateformes dédiées comme l’E-GMP de Genesis avec le GV60.

Plus de détails :

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Lexus fabriquera-t-elle un RX450 hybride rechargeable?

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    Cadillac Escalade-V 2023 : le V8 n'a pas dit son dernier mot
  2. 2
    Un tout nouveau Land Rover Range Rover Sport pour 2023
  3. 3
    7,1 pouces de plus pour le Bentley Bentayga
  4. 4
    Le BMW iX1 2023 se dévoile un peu plus
  5. 5
    Un moteur V12 pour le Ferrari Purosangue 2023
  6. 6
    Ferrari SP48 Unica : unique, comme son nom l’indique

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.