MODÈLES (Fiche technique, prix, évaluation)

CONTENU (Essais, actualité, chroniques, vidéos)

  1. Vous avez aucune alerte.
RPM

Nardone apporte la Porsche 928 au 21ième siècle

Comprenant la fibre de carbone pour alléger sa masse nette et plusieurs composants mécaniques modernes, la Nardone modernise la Porsche 928 aux standards d’aujourd’hui.

EN RÉSUMÉ
  • Son moteur V8 développe une puissance de 400 chevaux, soit 50 chevaux de plus que la 928 la plus puissante commercialisée à l’époque.
  • Nardone en demande la modique somme de 480 000 euros.

Si vous étiez là durant les années 1970, 1980 et, même, 1990, vous vous souvenez sans doute de la Porsche 928. Il s’agissait d’un coupé sport de luxe de grand tourisme, le premier construit par Porsche d’ailleurs, qui s’est retrouvé sur le mur de chambre à coucher de plusieurs gamins en raison de son design à couper le souffle. Étant enfant, j’avais personnellement un téléphone en forme de Porsche 928 ! Nardone, une entreprise française, comprend cette nostalgie. Elle a donc relevé le défi de moderniser ce modèle classique.

Sorti de nulle part via un communiqué de presse sur son site internet, suivi de quelques publications sur son nouveau compte Instagram, Nardone a appliqué la touche Restomod à la célèbre 928, c'est-à-dire de prendre un modèle classique et de lui injecter une foule de composants modernes afin de l’améliorer.

Il s’agit d’ailleurs d’une tendance très populaire dans l’univers de l’automobile depuis quelques années, surtout depuis que Singer a lancé la balle avec sa toute première 911 réimaginée.

La pureté d’un bon design

L’idée de rendre à hommage à la 928 est venue du fondateur de l’entreprise, Thierry Nardone, qui se dit amateur des Porsche à transaxle, c'est-à-dire celles qui ont leur moteur installé à l’avant et leur boîte de vitesses installée sur le train arrière, où provient la motricité.

Tout commence par une épuration de la carrosserie en retirant le superflu afin de mettre en valeur la pureté du design original. Nardone procède ensuite à remplacer les iconiques phares escamotables de la 928 par des phares à DEL. Il répliquant ceux que Porsche offre aujourd’hui. Ceux-ci sont encastrés dans des supports faits de fibre de carbone.

À l’arrière, on a remplacé les feux d’origine par une longue barre à DEL, tout comme la Porsche 911 d’aujourd’hui. Des jantes de 18 pouces reproduisent les roues manhole de l’original, qui, à l’époque, mesuraient 16 pouces de diamètre.

Très légère et nettement plus puissante qu’autrefois

La fibre de carbone a été utilisée une fois de plus pour certains panneaux de carrosserie afin de réduire la masse nette du véhicule au minimum. Nardone a ensuite procédé à une refonte complète des éléments suspenseurs, notamment en intégrant des amortisseurs adaptatifs électroniquement. Tout le système de freinage fut également revu, ainsi que la servodirection Elle passe de l’hydraulique à l’électronique. Un différentiel à glissement limité fut installé à l’arrière. L’arbre de transmission et les essieux ont aussi été revus afin de mieux encaisser la nouvelle performance.

Étant basée sur une 928 S4, soit la version la plus puissante du modèle à l’époque, la Nardone est mue par un moteur V8 de 5,0 litres, dont la puissance serait chiffrée à 400 chevaux, soit 50 chevaux de plus que l’originale. Le couple n’a toutefois pas encore été confirmé. Ce moteur est jumelé à une nouvelle boîte manuelle à six rapports, contrairement à l’ancienne qui en comptait cinq.

Un habitacle sublime

Évidemment l’habitacle n’a pas été épargné. Il est d’ailleurs la pièce de résistance de l’œuvre où on y retrouve une refonte complète de son design et de son aménagement. Tout est recouvert d’alcantara et de cuir italien Foglizzo. Le volant, le levier de vitesses et la console centrale ont tous été épurés pour conférer au véhicule une touche de rétromoderne. C’est de toute beauté.

L’instrumentation passe également au tout numérique. Le bolide est même équipé du système multimédia Porsche Classic Communication Management qu’offre le constructeur pour ses anciens modèles. L’auto est donc munie des connectivités Android Auto et Apple CarPlay.

Comme il est souvent le cas pour des projets du genre, la Nardone 928 ne sera assemblée qu’en quantités très limitées. L’entreprise ne prévoit en construire que huit durant sa première année de commercialisation, mais aimerait en construire plus si la demande se manifeste. Sur sa page Instagram, Nardone a d’ailleurs fait une publication comme quoi elle ne s’attendait pas à une réaction aussi positive du public. Le prix de ce rare bolide serait chiffré à 480 000 euros, rien de moins.


POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Essai éclair : Porsche 911 Targa 4S 2021

Recevez des alertes

Recevez directement par courriel les nouveaux contenus de RPM touchant un sujet ou un véhicule qui vous intéressent. Il suffit de choisir les mots clés et en quelques clics, vous ne manquerez plus rien.

À lire sur le sujet

Les articles les plus populaires

  1. 1
    Un Québécois fracasse un record de vitesse au volant de sa Tesla Model S Plaid
  2. 2
    Les premières images de la Hyundai IONIQ 6 font surface
  3. 3
    Des Hyundai IONIQ 5 sont à vendre à prix exubérants
  4. 4
    Toyota bZ4X et Subaru Solterra : des roues qui peuvent soudainement se détacher
  5. 5
    Volkswagen présente sa première berline électrique : la ID. AERO
  6. 6
    Une plaque personnalisée à vendre pour 24,3 millions de dollars

Véhicules d'occasion populaires

en collaboration avec

Trouvez le véhicule d'occasion de vos rêves

    No results match your search.
    No results match your search.